30e Anniversaire des Assises de la Traduction littéraire en Arles (8-10 Novembre 2013)

Pour leur 30e anniversaire, les Assises de la traduction littéraire en Arles dénommées en cette occasion ‘les 30es rugissantes’ ont été une réussite, qui a réuni plus de 300 traducteurs. Le thème ‘traduire la mer’ a donné lieu à des tables rondes et ateliers passionnants. Outre la conférence inaugurale du géographe Philippe Pelletier, les traducteurs des grands naufragés, Sindbad, Ulysse et Robinson ont rivalisé avec le projet éditorial autour de la traduction d’Horcynus Orca de Stefano d’Arrigo, avec les couleurs de la mer de Michel Pastoureau et Titouan Lamazou, ou encore la mer au plus près de Camus et ses traducteurs, sans compter des lectures promenades, la table ronde de l’ATLF et la grande fête finale.

Vratislav Jiljí Slezák, le Prix d´État tchèque pour la traduction de 2013

Le Prix d’État pour la traduction a été décerné cette année à Vratislav Jiljí Slezák, traducteur tchèque renommé, homme de très vaste culture, titulaire du Prix Josef Jungmann pour la meilleure traduction  de l’année 2002 et membre fondateur de l’Association tchèque des traducteurs littéraires, pour ses excellentes traductions des œuvres complètes de Hermann Hesse et d’autres écrivains germanophones comme T.

Martin de Haan est le lauréat du Prix de traduction 2013 de la Fondation néerlandaise des lettres

Le Prix de traduction de la Fondation néerlandaise des lettres va être décerné cette année à Martin de Haan, traducteur littéraire français-néerlandais. Le prix récompensant toute son œuvre de traducteur lui sera remis le vendredi 13 décembre 2013, à Amsterdam. Il est doté d’un montant de 10 000 euros.

Martin de Haan est le traducteur d’écrivains et essayistes contemporains tels que Houellebecq, Kundera, Jauffret et Echenoz.

Réouverture du procès contre le traducteur et l’éditeur turcs de Guillaume Apollinaire

Le procès en justice contre le traducteur et l’éditeur turcs de Les exploits d’un jeune don Juan par Guillaume Apollinaire continue.

En 2009  la traduction du roman Les exploits d’un jeune don Juan par İsmail Yerguz était publiée par la maison d’édition Sel Yayıncılık. Un an plus tard, le traducteur et l’éditeur, représenté par İrfan Sancı, étaient tous les deux poursuivis pour avoir respectivement « publié et traduit des livres obscènes ».