Italie : en free-lance dans le secteur de l’édition, ils travaillent beaucoup mais gagnent peu

Italie : en free-lance dans le secteur de l’édition, ils travaillent beaucoup mais gagnent peu

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2019/11/Pat_vignetta_acta-editoria NULL.jpg)

Selon les statistiques officielles, de plus en plus de livres sont publiés en Italie chaque année. Mais les personnes qui travaillent dans ce secteur n’en tirent pas plus d’avantages pour autant : les rémunérations n’ont jamais été aussi basses ni les conditions de travail aussi dures.

L’association Authors Guild publie les résultats d’une étude sur les conditions de travail des traducteurs littéraires aux Etats-Unis

L’association Authors Guild publie les résultats d’une étude sur les conditions de travail des traducteurs littéraires aux Etats-Unis

Le 15 décembre, l’association Authors Guild (https://www NULL.authorsguild NULL.org/industry-advocacy/glimpse-world-u-s-translators/), la plus ancienne et la plus importante organisation d’écrivains aux Etats-Unis, a publié les résultats d’une étude sur les traducteurs littéraires aux Etats-Unis. Cette étude, envoyée en ligne en avril 2017 et conduite en collaboration avec l’Association des traducteurs littéraires américains, la Division littéraire de l’Association des traducteurs américains, et le Comité de Traduction du PEN America, a collecté auprès de 205 traducteurs des renseignements sur le paiement, les royalties, le copyright, et d’autres aspects de la profession de traducteur littéraire.

Man Booker International Prize « La fiction traduite se vend mieux que la fiction en anglais »

Man Booker International Prize « La fiction traduite se vend mieux que la fiction en anglais »

Au Royaume Uni, la fiction traduite se vend mieux aujourd’hui que la fiction écrite en anglais, selon une étude commandée par le Man Booker International Prize. Alors que seulement 3,5% de la fiction littéraire publiée en 2015 était traduite, celle-ci représentait 7% des ventes. Même si la proportion de la fiction traduite était toujours considérée comme « extrêmement basse » avec 1,5%, ce pourcentage représentait 5% des ventes totales de fiction en 2015.

Littérature sans frontières publie des statistiques concernant les traductions littéraires au Royaume-Uni et en Irlande

Littérature sans frontières publie des statistiques concernant les traductions littéraires au Royaume-Uni et en Irlande

Le 13 avril, Littérature sans frontières a présenté un nouveau rapport statistique sur la publication des traductions littéraires au Royaume-Uni et en Irlande.

Ce rapport, rédigé par Alexandra Büchler et Giulia Trantacosti, fournit des chiffres sur le marché de la traduction littéraire publiée entre 1990 et 2012. Il peut ainsi répondre à des questions telles que : combien de traductions sont publiées en anglais et le chiffre souvent cité de 3% est-il fiable ?

Mise à jour du “Rapport sur le livre numérique dans le monde”

Rüdiger Wischenbart et al. publient une mise à jour du “Rapport sur le livre numérique dans le monde”. Ce rapport suit et analyse l’évolution du marché du livre numérique aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en Europe continentale, au Brésil, en Chine, en Inde, en Russie et dans le monde arabe.

Les chapitres thématiques traitent des débats politiques autour de cette question et des principales dynamiques à l’œuvre (notamment : best-sellers numériques et stratégies de fixation des prix sur les marchés européens, autoédition, règlementations gouvernementales, piratage et activité croissante des principaux acteurs internationaux dans ce secteur).

Publication de la Synthèse de l’enquête «Formations universitaires à la traduction littéraire»

Le groupe de travail « Formation à la traduction littéraire » s’est constitué en 2009 au sein du CEATL. Il a pour objectif de rassembler les données concernant la formation du traducteur littéraire aux niveaux national et européen et de fournir ainsi les renseignements pertinents et nécessaires à toute personne intéressée.

Chiffres clés du secteur du livre en France: 2010-2011

Les Chiffres clés du secteur du livre, publiés chaque année par l’Observatoire de l’économie du livre, rassemblent en 4 pages les dernières données statistiques disponibles sur les évolutions récentes du marché du livre en France.

En cette période de crise économique, il est frappant de constater que les nouveaux chiffres montrent une relative stabilité du secteur du livre en 2011.

« Traduire en Méditerranée » publie ses conclusions générales et recommandations

En 2010 et 2011, Transeuropéennes (http://www NULL.transeuropeennes NULL.eu/fr) et la Fondation Anna Lindh (http://www NULL.euromedalex NULL.org/) ainsi que Banipal, CEVBIR, le Conseil Européen des Associations de Traducteurs Littéraires (CEATL), la Escuela de Traductores de Toledo, la Fondation du Roi Abdul-Aziz, la Fondation Next Page, le Goethe Institut, l’Index Translationum (UNESCO), l’Institut du monde arabe, l’Institut français du Proche-Orient, l’Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM/MMSH), Literature Across Frontiers, le Swedish Institute Alexandria, l’Università degli studi di Napoli l’Orientale et l’Université Saint-Joseph ont réalisé conjointement un « Etat des lieux de la traduction dans la région euro-méditerranéenne » – une initiative sans précédent.

Congrès PETRA sur la condition de la traduction littéraire et des traducteurs en Europe (1-3 décembre, Bruxelles)

Du 1er au 3 décembre 2011, les organisations actives dans le domaine de la traduction littéraire en Europe, aux niveaux national et transnational, agissant individuellement ou en réseau, sont invitées à se réunir en congrès et à œuvrer ensemble à l’élaboration d’un plan d’action européen pour la traduction littéraire.

(http://www NULL.petra2011 NULL.eu/)

Le congrès est organisé par la Plateforme européenne pour la traduction littéraire (PETRA) créée dans le but de fédérer l’ensemble des initiatives existantes dans ce domaine.

France : après le rapport Assouline, ouverture de discussions entre les traducteurs et les éditeurs

Commandé par le Centre National du Livre en 2008 à la demande de l’ATLF, le rapport du journaliste et écrivain Pierre Assouline a été rendu et publié à la fin du mois de juin 2011. La version en ligne est consultable sur le site du CNL (http://www NULL.centrenationaldulivre NULL.fr/?Publication-du-rapport-de-Pierre) et peut également être téléchargée ici (http://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2011/08/Rapport-Assouline NULL.pdf)

‘Diversity Report 2010’: qui traduit-on en Europe?

Faisant suite à ses études précédentes concernant la traduction littéraire en Europe, Rüdiger Wischenbart et ses collègues nous présentent aujourd’hui le Diversity Report 2010.

Ainsi que le précisent ses auteurs, ‘ce rapport a pour objectif de décrire et mesurer l’influence (et ses limites) qu’exerce un échantillon représentatif des auteurs de fiction les plus renommés d’Europe sur la diversité culturelle de quinze marchés littéraires du continent.

Deuxième ‘livre blanc’ de la traduction littéraire en Espagne

En septembre 2010 ACE Traductores (http://ace-traductores NULL.org/) a présenté le second livre blanc de la traduction littéraire en Espagne, un projet qui a bénéficié de la collaboration d’autres associations espagnoles (ASETRAD (http://www NULL.asetrad NULL.org/), APTIC (http://www NULL.aptic NULL.cat/), EIZIE (http://www NULL.eizie NULL.org), AGPTI (http://www NULL.agpti NULL.org), ACEC (http://www NULL.acec-web NULL.org) et UNICO (http://www NULL.uniondecorrectores NULL.org)) ainsi que du soutien de l’organisme de gestion des droits reprographiques CEDRO (http://www NULL.cedro NULL.org) et de la Direction Générale du Livre, dépendant du ministère de la Culture.

Notre étude de mars 2010 sur les droits numériques est maintenant disponible

De sérieuses préoccupations concernant la distribution légale et illégale des traductions littéraires numérisées nous ont amenés à entreprendre cette enquête. L’objectif était de dresser un « état des lieux » du copyright des traducteurs dans le nouveau marché numérique, qui connaît des transformations accélérées aujourd’hui en Europe.

Nous voulions savoir :

  • quels types de publications numérisées existent déjà
  • si la cession de leurs droits numériques par les traducteurs littéraires est habituelle ou non
  • quel est le niveau de rémunération des traducteurs littéraires pour l’utilisation de leur œuvre sous forme numérisée
  • quel est le statut des droits numériques

L’enquête, comme on pouvait s’y attendre, montre des différences considérables suivant les pays, non seulement en ce qui concerne la nature et le volume des publications numériques/électroniques, mais également en termes de rémunération.

Rapport sur les conditions de travail, deuxième édition

L’élaboration de notre deuxième rapport sur les conditions de travail des traducteurs littéraires en Europe est maintenant en cours, avec le support de la société de perception néerlandaise LIRA (http://www NULL.lira NULL.nl). Nous espérons discuter des premiers résultats durant notre prochaine Assemblée générale à Prague (12-14 mai 2011) et en publier la version finale à l’automne 2011.