Des traducteurs basques rencontrent leurs collègues bulgares (17-19 octobre 2018)

Des traducteurs basques rencontrent leurs collègues bulgares (17-19 octobre 2018)

L’an dernier, des représentants de l’EIZIE, (Euskal Itzultzaile, Zuzentzaile eta Interpreteen Elkartea) l’Association des traducteurs, correcteurs et interprètes de langue basque) s’étaient rendus en Slovénie dans le cadre du programme des Nouveaux traducteurs, et cette année c’est en Bulgarie que nous étions invités, du 17 au 19 octobre, pour discuter de l’importance de la traduction dans le développement de la littérature et de la culture basques, entre autres sujets. […]

Une traductrice tchèque s’engage publiquement contre des commentaires xénophobes

Une traductrice tchèque s’engage publiquement contre des commentaires xénophobes

Michala Marková, traductrice réputée de l’anglais et du français, a envoyé une lettre ouverte au Conseil de la radio tchèque, pour protester contre la déclaration inacceptable de l’un de ses membres, Tomáš Kňourek. Celui-ci, en réaction à la diffusion d’un extrait de la traduction de Michala Marková de The Line of Beauty de Alan Hollinghurst (La ligne de beauté), a qualifié l’auteur de « dépravé » déguisé en écrivain qui signe des « obscénités », […]

Les traducteurs tchèques et leurs préoccupations à la Foire du livre de Prague (10-13 mai 2018)

Les traducteurs tchèques et leurs préoccupations à la Foire du livre de Prague (10-13 mai 2018)

Les traducteurs ont attiré l’attention à la dernière Foire du livre de Prague, visitée par 46000 amoureux des livres, et où pas moins de 26 pays ont participé à des manifestations variées au cours des quatre jours d’exposition.

Session de speed dating entre traducteurs et éditeurs
Au-delà des nombreuses lectures organisées par les éditeurs, et d’une introduction complexe de la littérature latino-américaine dans le contexte du marché du livre tchèque, plusieurs manifestations importantes ont mis notre profession en valeur, grâce au Centre littéraire tchèque (CLC). […]

Négociations sur le nouveau contrat entamées après de fructueuses discussions entre l’Union des écrivains suédois et le groupe d’édition Bonnier

Négociations sur le nouveau contrat entamées après de fructueuses discussions entre l’Union des écrivains suédois et le groupe d’édition Bonnier

Fin novembre 2017, la section Traducteurs de l’Union des écrivains suédois recommandait à ses membres de ne pas signer de nouveaux contrats avec le groupe Bonnier.

Le contrat type suédois avait été dénoncé l’été dernier et à la fin de l’automne Bonnier avait présenté un projet de contrat inacceptable pour les traducteurs littéraires. Le projet retirait notamment aux traducteurs le droit d’avoir « le dernier mot » sur leurs traductions. […]

Trois cas de plagiat en Bulgarie

Trois cas de plagiat en Bulgarie

L’année dernière l’Union des traducteurs bulgares (BTU) a dû traiter de plusieurs cas de plagiat de traduction.

En mars dernier, la professeure Ana Dimova, traductrice littéraire et membre de la BTU, a publié un article intitulé Joseph Roth l’(in)connu, traduction ou transcription, dans la célèbre revue littéraire Literaturen Vestnik. Dans cet article, elle comparait une traduction récente en bulgare de nouvelles de Joseph Roth par Vladko Murdarov („Легенда за пияницата светец“, Flamant noir, 2015) avec sa propre traduction des mêmes nouvelles trente ans auparavant („Гробницата на капуцините“. Избрани творби. Народна култура, 1986), ne trouvant que des différences minimes. […]