Subventions AC/E pour des projets de traduction de l’espagnol

Subventions AC/E pour des projets de traduction de l’espagnol

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2019/10/AC-E-Grants-Spanish NULL.jpe)Par des subventions pour des projets de traduction de l’espagnol, la Sociedad Mercantil Estatal Acción Cultural Española, ou AC/E) encourage les éditeurs étrangers à traduire des œuvres littéraires espagnoles originales, à l’occasion de la participation de l’Espagne en tant qu’invité d’honneur à la Foire du livre de Francfort 2020.

Récemment publié : Rapport 2018 sur la diversité de la fiction traduite en Europe

Récemment publié : Rapport 2018 sur la diversité de la fiction traduite en Europe

Le tout nouveau Rapport 2018 sur la diversité de la fiction traduite à travers 10 mangues et marchés dans toute l’Europe vient de sortir. Il suit les tendances dans les domaines de la traduction littéraire, des développements de marchés, des modèles d’édition, nouveaux et traditionnels, et des programmes de subvention.

Ce rapport cartographie et analyse systématiquement comment les traductions d’ouvrages de fiction circulent à travers environ une douzaine de langues et marchés européens.

L’EACEA publie les résultats du soutien aux projets de traduction littéraire en 2018

L’EACEA publie les résultats du soutien aux projets de traduction littéraire en 2018

Le soutien aux projets de traduction littéraire, accordé par l’Agence exécutive « éducation, audiovisuel et culture » (EACEA) de l’Union européenne, a pour objectifs de soutenir la diversité culturelle et linguistique ; de renforcer sur le long terme la circulation transnationale et la diversité d’œuvres littéraires de qualité ; d’améliorer l’accès à ces œuvres littéraires au sein de l’UE et au-delà puisque tous les pays voisins ont été inclus ; enfin, de toucher un nouveau public pour la littérature européenne traduite.

Le nouveau prix décerné par l’Association de Traducteurs – Prix de la première traduction – et autres récompenses au Royaume Uni

Le nouveau prix décerné par l’Association de Traducteurs – Prix de la première traduction – et autres récompenses au Royaume Uni

Le Prix de la première traduction, nouveau prix décerné par l’Association de Traducteurs, a été attribué à la traductrice Bela Shayevich et son éditeur chez Fitzcarraldo, Jacques Testard, pour Second-Hand Time, de la lauréate du prix Nobel Svetlana Alexievich. Ce prix d’une valeur de 2000 £ a été institué par Daniel Hahn avec la Société des Auteurs et le soutien du British Council avec ses propres gains de 25000 €, le montant du Prix littéraire international de Dublin qu’il a reçu en 2017 pour sa traduction de A general Theory of Oblivion, roman de José Eduardo Agualusa.

Les traducteurs tchèques entament une série de discussions sur l’évolution du marché du livre

Les traducteurs tchèques entament une série de discussions sur l’évolution du marché du livre

La série de manifestations « Lost in translation », qui se tient à la bibliothèque Vaclav Havel (http://www NULL.vaclavhavel-library NULL.org/en/index/news), est l’occasion pour les traducteurs, les éditeurs et autres représentants de petites ou grandes maisons d’édition, ainsi que pour celles appartenant à de grands groupes, d’échanger leurs expériences, attentes, plaintes et revendications, et de commenter l’étranglement du marché du livre de leurs points de vue respectifs.

STRADE demande une fondation d’état pour soutenir la traduction littéraire, et d’autres nouvelles d’Italie

STRADE demande une fondation d’état pour soutenir la traduction littéraire, et d’autres nouvelles d’Italie

L’automne a été bien rempli pour l’Union italienne des traducteurs littéraires STRADE (http://www NULL.traduttoristrade NULL.it/).

Intitulé « Lost (and found) in Translation”, le Festival des Littératures migrantes (http://www NULL.festivaletteraturemigranti NULL.it/), dont l’association a été l’un des partenaires principaux, s’est tenu au début du mois d’octobre à Palerme (Sicile) et a accueilli une série de manifestations liées à ce thème.

Macron : nous devons beaucoup aux traducteurs

Macron : nous devons beaucoup aux traducteurs

Lors de la dernière Foire du livre de Francfort, le président de la république française, Emmanuel Macron, a prononcé un hommage appuyé à la profession de traducteur et annoncé la création en France d’un « vrai » prix de la traduction en langue française (N.B. : Il existe déjà plusieurs prix de traduction tout à fait reconnus en France.)

« La connaissance des langues, c’est la connaissance des livres et c’est le rôle éminent que jouent les traducteurs et je ne peux ici parler devant vous sans leur rendre l’hommage que nous leur devons parce que traduire, c’est faire le premier geste d’abord de nos diplomates, c’est faire parfois d’ailleurs le cœur de ce qu’ils font, c’est lever les incompris ou les malentendus, c’est parfois d’ailleurs lever les petits malentendus, c’est passer.

Publication du « Rapport sur la valeur économique de la traduction de livres » en Espagne

Publication du « Rapport sur la valeur économique de la traduction de livres » en Espagne

ACE Traductores (http://ace-traductores NULL.org/) (Espagne) a présenté un Rapport sur la valeur économique de la traduction de livres, préparé par l’agence de conseil AFI et financé par le Ministère de la culture et CEDRO, le principal Centre espagnol des droits de reproduction.

L’objectif principal de ce rapport est de « vérifier, connaître et quantifier la valeur économique de la traduction de livres en Espagne, en tenant compte non seulement du nombre de publications mais aussi du nombre total des ventes, dont on peut présumer, en l’absence de statistiques, que l’impact est plus important. 

Les Traducteurs littéraires vers l’espagnol unissent leurs objectifs de chaque côté de l’Atlantique

Les Traducteurs littéraires vers l’espagnol unissent leurs objectifs de chaque côté de l’Atlantique

Depuis quelques mois, plusieurs associations nationales de traducteurs littéraires vers l’espagnol – Mexique, Colombie, Argentine et Espagne – unissent leurs efforts pour améliorer les conditions de travail de leurs membres d’Amérique latine, pour contribuer au prestige de la profession et au développement de la culture en échangeant informations, expérience et savoir, et aussi pour promouvoir des programmes communs de formation.

Nouveau site web : KurdîLit – Réseau pour la littérature et l’édition kurdes en Turquie

Nouveau site web : KurdîLit – Réseau pour la littérature et l’édition kurdes en Turquie

Malgré l’accroissement de l’édition en langue kurde en Turquie, surtout dans les dix dernières années, le Centre artistique Diyarbakır (http://www NULL.diyarbakirsanat NULL.org/en/default NULL.aspx) et les Éditions Lîs (http://www NULL.wesanenlis NULL.com/) ont constaté que la visibilité limitée de la littérature en langue kurde, en Turquie ou au niveau international, continue à poser un problème, autant pour les producteurs que pour les lecteurs.

« La Déclaration de Québec sur la traduction littérature, les traductrices et traducteurs » de PEN International désormais disponible en plus de vingt langues

« La Déclaration de Québec sur la traduction littérature, les traductrices et traducteurs » de PEN International désormais disponible en plus de vingt langues

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/pen-internationals-quebec-declaration-on-literary-translation-and-translators-now-available-in-more-than-twenty-languages/pen-logo-okt16)Le 15 octobre 2016, PEN International a adopté la Déclaration de Québec sur la traduction littéraire et les traducteurs (http://www NULL.pen-international NULL.org/declaration-de-quebec-sur-la-traduction-litteraire-les-traductrices-et-les-traducteurs/?lang=fr).

Ce texte résume en six points les principes et objectifs que PEN International souhaite défendre en matière de traduction littéraire. Parmi ces principes, on compte l’importance de la traduction dans la promotion de la dignité de toutes les cultures et de toutes les langues, la reconnaissance des conditions nécessaires à la pratique de cette activité, et surtout de l’importance des personnes qui rendent cette activité possible – les traducteurs littéraires.

Conférence : « L’auteur européen dans le 21ème siècle » (Bruxelles, 26 avril 2016)

Conférence : « L’auteur européen dans le 21ème siècle » (Bruxelles, 26 avril 2016)

Le 26 avril 2016, le Conseil permanent des écrivains organise une conférence au Parlement européen, intitulée « L’auteur européen dans le 21ème siècle » .

(http://www NULL.ceatl NULL.eu/fr/conference-lauteur-europeen-dans-le-21eme-siecle-bruxelles-26-avril-2016/france-conference-invitation-fr-apr16)

Cliquez ici (http://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2016/04/PROGRAMME-Lauteur-européen-dans-le-XXIe-siècle NULL.docx) pour vous inscrire.

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez contacter

communication@conseilpermanentdesecrivains.org

TTIP : le CEATL se réjouit des recommandations adoptées par le Parlement européen

TTIP : le CEATL se réjouit des recommandations adoptées par le Parlement européen

Bruxelles, le 8 septembre 2015

Dans son communiqué du 2 février 2015 (http://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2015/02/2015-02-02-PRESS-RELEASE-TTIP-French NULL.pdf) , le CEATL alertait sur le fait que l’édition était comprise dans le mandat des négociateurs du TTIP, ce qui pouvait faire peser des risques sur les dispositifs de protection et de promotion du Livre, et notamment sur le prix unique du livre.

Les media conservateurs iraniens s’en prennent à Sepideh Jodeyri, traductrice d’un roman graphique lesbien français

Les media conservateurs iraniens s’en prennent à Sepideh Jodeyri, traductrice d’un roman graphique lesbien français

Selon un article (http://www NULL.juliemaroh NULL.com/) écrit par l’auteure française Julie Maroh, la poète et traductrice iranienne Sepideh Jodeyri est devenue la cible du conservatisme religieux des media iraniens.

Après son soutien public au « Mouvement vert » favorable à la démocratie, les travaux de Sepideh Jodeyri ont été bannis en Iran, et elle a dû publier à l’étranger sa traduction en farsi du roman de Julie Maroh Le bleu est une couleur chaude.

Négociations TTIP: le CEATL alerte sur le fait que la littérature et l’édition ne sont pas protégées par l’« exception culturelle »

Négociations TTIP: le CEATL alerte sur le fait que la littérature et l’édition ne sont pas protégées par l’« exception culturelle »

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Bruxelles, le 2 février 2015

Représentant quelque 10 000 traducteurs littéraires de 29 pays d’Europe, le CEATL attire l’attention des responsables des actuelles négociations concernant le Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) entre l’Union européenne et les États-Unis d’Amérique sur les questions suivantes, qui préoccuperont tous ceux qui sont attachés aux littératures européennes et à la richesse culturelle qu’elles représentent.

Foire de Francfort : le CEATL associé à la première déclaration européenne pour le livre

Le 9 octobre 2014, à l’occasion de la foire du livre de Francfort et à l’initiative de Vincent Monadé, président du Centre national du livre (France), plusieurs responsable d’organismes européens du livre ont signé la première déclaration commune pour le livre, en présence des fédérations professionnelles européennes (EWC, Conseil européen des écrivains ; FEE, Fédération européenne des éditeurs ; EIBF, fédération des libraires européens et internationaux ; et CEATL).

Appel urgent des écrivains du monde entier pour une plus grande liberté d’expression en Turquie

« Nous sommes des écrivains du monde entier qui aimons les mots, vivons et respirons par les mots. Nous avons la conviction commune que la liberté d’expression est un droit humain universel et fondamental. Nous nous alarmons pour « la liberté des mots » en Turquie. »

Ceci est le début d’une lettre ouverte écrite par un groupe d’écrivains majeurs de toutes les régions du monde.

Étude de faisabilité concernant les actions destinées à soutenir la mobilité des traducteurs

En novembre 2013, la direction générale de la Commission européenne pour l’Education et la Culture a rendu publics les résultats d’une étude de faisabilité menée à sa demande par le cabinet de conseil italien Consulmarc Sviluppo s.r.l. Cette étude est téléchargeable ici (http://eacea NULL.ec NULL.europa NULL.eu/llp/studies/study_suport_mobility_literary_translators NULL.php).

Le texte complet des recommandations de Petra est maintenant disponible également en italien

En 2012, Petra (European Platform for Literary Translation) a publié une liste de recommandations (http://www NULL.ceatl NULL.eu/?p=4015) destinées à renouveler et améliorer la condition des traducteurs littéraires en Europe. Ces recommandations ont été publiées en anglais, en français et en allemand.

Les membres de l’association italienne Strade (http://www NULL.traduttoristrade NULL.it/) (Sindicato traduttori editoriali) viennent de traduire ces recommandations en italien.

‘État des lieux de la traduction en Méditerranée’ (table ronde, 26 juin 2012, Bruxelles)

La Fondation Anna Lindh (Anna Lindh Foundation (http://www NULL.euromedalex NULL.org/)), en coopération avec BOZAR (le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles) et Transeuropéennes (http://www NULL.transeuropeennes NULL.eu/), est heureuse d’annoncer le lancement d’un débat sur ‘L’état des lieux de la traduction en Méditerranée’.

Cet événement, réunissant divers partenaires, acteurs culturels, décideurs politiques et personnages officiels, célébrera la mise en route d’une étude soutenue par la Fondation Anna Lindh et destinée à faire une cartographie représentant les différents courants de la traduction dans la partie méditerranéenne de l’Europe.