Remise du Prix Bastian 2019 pour la littérature traduite en norvégien

Remise du Prix Bastian 2019 pour la littérature traduite en norvégien

Le Prix Bastian 2019 pour une traduction littéraire remarquable a été remis à Oslo lors des célébrations de la Journée internationale de la traduction le 26 septembre 2019. Le Bastian est le prix de traduction annuel décerné par l’Association norvégienne des traducteurs littéraires (Norsk Oversetterforening).

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2019/10/Sverre-Dahl-brukt-på-Bjørnsonfestivalen NULL.jpeg)

Le lauréat 2019 est Sverre Dahl (http://oversetterforeningen NULL.no/bastianprisen-2019-tildelt-sverre-dahl/) pour sa traduction de Tyll, de Daniel Kehlmann.

Appel à candidatures : Prix de l’Institut Ramon Llull pour des traductions littéraires du catalan

Appel à candidatures : Prix de l’Institut Ramon Llull pour des traductions littéraires du catalan

L’Institut Ramon Llull attribue un prix de 4000 euros pour une traduction littéraire du catalan.

La traduction lauréate devra être le travail d’un seul traducteur et avoir été publiée en 2018.

Date limite d’inscription : 16 mai 2019.

Pour plus de détails (en catalan), cliquez ici (https://www NULL.llull NULL.cat/catala/quisom/premis_bases_traduccio NULL.cfm).

Prix de traduction Susanna Roth 2019 – Appel à candidatures

Prix de traduction Susanna Roth 2019 – Appel à candidatures

Les Centres tchèques et la Section littéraire de l’Institut des Arts et du Théâtre (ATI) de Prague annoncent la 5ème édition du Concours international des jeunes traducteurs, le prix Susanna Roth, nommé en l’honneur de la célèbre traductrice suisse Susanna Roth (1950-1997) qui a œuvré de façon importante à la promotion de la littérature tchèque à l’étranger.

Appel à candidatures : Prix de l’Institut Ramon Llull pour des traductions littéraires du catalan

Appel à candidatures : Prix de l’Institut Ramon Llull pour des traductions littéraires du catalan

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/call-for-nominations-award-from-institut-ramon-llull-for-literary-translations-from-catalan/catalonia-logo_llull_gran_b-may18)L’Institut Ramon Llull attribuera un prix de 4000 euros à une traduction littéraire du catalan. La traduction récompensée devra être l’œuvre d’un seul traducteur et avoir été publiée en 2017.

Date limite : 7 juin 2018

Détails en catalan en cliquant ici (https://www NULL.llull NULL.cat/catala/quisom/premis NULL.cfm).

Le nouveau prix décerné par l’Association de Traducteurs – Prix de la première traduction – et autres récompenses au Royaume Uni

Le nouveau prix décerné par l’Association de Traducteurs – Prix de la première traduction – et autres récompenses au Royaume Uni

Le Prix de la première traduction, nouveau prix décerné par l’Association de Traducteurs, a été attribué à la traductrice Bela Shayevich et son éditeur chez Fitzcarraldo, Jacques Testard, pour Second-Hand Time, de la lauréate du prix Nobel Svetlana Alexievich. Ce prix d’une valeur de 2000 £ a été institué par Daniel Hahn avec la Société des Auteurs et le soutien du British Council avec ses propres gains de 25000 €, le montant du Prix littéraire international de Dublin qu’il a reçu en 2017 pour sa traduction de A general Theory of Oblivion, roman de José Eduardo Agualusa.

Macron : nous devons beaucoup aux traducteurs

Macron : nous devons beaucoup aux traducteurs

Lors de la dernière Foire du livre de Francfort, le président de la république française, Emmanuel Macron, a prononcé un hommage appuyé à la profession de traducteur et annoncé la création en France d’un « vrai » prix de la traduction en langue française (N.B. : Il existe déjà plusieurs prix de traduction tout à fait reconnus en France.)

« La connaissance des langues, c’est la connaissance des livres et c’est le rôle éminent que jouent les traducteurs et je ne peux ici parler devant vous sans leur rendre l’hommage que nous leur devons parce que traduire, c’est faire le premier geste d’abord de nos diplomates, c’est faire parfois d’ailleurs le cœur de ce qu’ils font, c’est lever les incompris ou les malentendus, c’est parfois d’ailleurs lever les petits malentendus, c’est passer.

L’ancienne présidente du CEATL Ros Schwartz reçoit le Prix du Mémorial John Sykes

L’ancienne présidente du CEATL Ros Schwartz reçoit le Prix du Mémorial John Sykes

Le 19 mai 2017, lors d’un dîner au Musée national du Pays de Galles à Cardiff, l’ancienne présidente du CEATL Ros Schwartz a reçu le Prix d’excellence du Mémorial John Sykes pour ses réalisations dans le domaine de la traduction.

L’Institut de traduction et d’interprétariat (http://www NULL.iti NULL.org NULL.uk/) (ITI) décerne ce prix à une personne ayant apporté une contribution exceptionnelle au monde de la traduction et de l’interprétariat sur une longue période.

Le Prix 2016 de l’état autrichien pour la traduction littéraire décerné à Ulla Ekblad-Forsgren et Alexander Sitzmann

Le Prix 2016 de l’état autrichien pour la traduction littéraire décerné à Ulla Ekblad-Forsgren et Alexander Sitzmann

Les traducteurs Ulla Ekblad-Forsgren (Suède) et Alexander Sitzmann (Autriche) sont les lauréats du Prix 2016 de l’état autrichien pour la traduction littéraire, d’une valeur de 10 000 euros. Ce prix, décerné chaque année sous le patronage du Chancelier autrichien récompense la traduction de la littérature autrichienne dans une langue étrangère ainsi que des traducteurs littéraires autrichiens.

Le Prix de traduction 2017 de la Foire du livre de Leipzig décerné à Eva Lüdi Kong

Le Prix de traduction 2017 de la Foire du livre de Leipzig décerné à Eva Lüdi Kong

Eva Lüdi Kong a reçu le Prix de traduction de la Foire du livre de Leipzig pour Die Reise in den Westen (‘Voyage vers l’Ouest’), sa traduction d’un ouvrage chinois d’au moins 400 ans. Dans ce livre, dont l’auteur est inconnu, quatre pèlerins bannis du paradis et condamnés à revenir sur terre, décrivent leur voyage vers l’ouest pour honorer Buddha.

Les Prix de traduction de la Société des Auteurs décernés le 22 février lors d’une cérémonie à la Bibliothèque britannique

Les Prix de traduction de la Société des Auteurs décernés le 22 février lors d’une cérémonie à la Bibliothèque britannique

Le Prix Saif Ghobash d’une valeur de 3000 £ pour une traduction de l’arabe est attribué à Jonathan Wright pour sa traduction The Bamboo Stalk de l’écrivain koweitien Saud Alsanousi.

Le Prix John Florio d’une valeur de 2000 £ pour une traduction de l’italien revient à Jamie McKendrick pour sa traduction Archipelago de la poète sarde Antonella Anedda. 

Dernières nouvelles d’Irlande : une journaliste littéraire est récompensée par les traducteurs et une maison d’édition reçoit une aide importante pour des traductions

Dernières nouvelles d’Irlande : une journaliste littéraire est récompensée par les traducteurs et une maison d’édition reçoit une aide importante pour des traductions

 

Le 2 décembre, au Centre des écrivains irlandais, L’Association irlandaise des traducteurs et interprètes (ITIA (http://www NULL.translatorsassociation NULL.ie/)) a nommé membre d’honneur Eileen Battersby (http://www NULL.irishtimes NULL.com/profile/eileen-battersby-7 NULL.1010655), correspondante de littéraire de l’Irish Times. Ms Battersby a toujours défendu les couleurs de la fiction traduite, et sensibilisé ses lecteurs aux romans traduits et à la traduction en général, qui joue une part si importante dans l’accès à la littérature dans d’autres langues.

Le Prix Sovre 2016 attribué à la traductrice du russe en slovène Lijana Dejak

Le Prix Sovre 2016 attribué à la traductrice du russe en slovène Lijana Dejak

L’Association slovène des traducteurs littéraires (http://www NULL.dskp-drustvo NULL.si/) a décerné le Prix Sovre 2016 à la célèbre traductrice slovène Lijana Dejak pour sa traduction du roman Laurus de l’auteur russe Jevgenij Vodolazkin. La traduction a été publiée par Cankarjeva založba en 2015.

Le Prix Sovre, dédié à Anton Sovre (1885-1963), philologue et traducteur slovène, est une récompense slovène majeure en matière de traduction littéraire.

Le Prix du jeune traducteur de l’année attribué à Tania Petrič et Diana Pungeršič

Le Prix du jeune traducteur de l’année attribué à Tania Petrič et Diana Pungeršič

Les Prix Radojka Vrančič pour 2016 ont été décernés par l’Association slovène des traducteurs littéraires (http://www NULL.dskp-drustvo NULL.si/) sur le stand des Auteurs lors de la 31ème Foire aux livres slovène, le 24 novembre 2016.

Tania Petrič a reçu le prix pour Smrt zaradi muz, un recueil de poèmes du poète autrichien Friederike Mayröcker, publié par Mladinska knjiga dans leur collection Nova lirika en 2015.

Prix de traduction littéraire de l’APT et de la SPA attribués

Prix de traduction littéraire de l’APT et de la SPA attribués

L’APT (http://www NULL.apt NULL.pt/) (Associação Portuguesa de Tradutores)  et la SPA (https://www NULL.spautores NULL.pt/) (Sociedade Portuguesa de Autores) ont eu l’honneur de décerner le Grand Prix de Traduction Littéraire 2016 lors d’une cérémonie le 10 novembre 2016.

Le premier prix a été attribué ex-aequo à Rui Carvalho Homem  pour sa traduction Ricardo III (auteur : Shakespeare) et Rui Pires Cabral pour sa traduction Na Margem (auteur : Rafael Chirbes).

Édition 2016 du Prix international de traduction Gérard de Crémone

Édition 2016 du Prix international de traduction Gérard de Crémone

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/gerardo-de-cremona-international-translation-award-2016/mediterranean-award-logo)Cette année, c’est l’association espagnole ACE Traductores (http://www NULL.ace-traductores NULL.org/) qui a reçu le Prix international Gérard de Crémone dans la catégorie Institutions de la Rive nord. Pour la Rive Sud, le prix a été attribué au Centre national de traduction en Égypte (http://nct NULL.gov NULL.eg/?___store=english&___from_store=default).

Le prix de traduction NORLA 2016 attribué à Nargis Shinkarenko

Le prix de traduction NORLA 2016 attribué à Nargis Shinkarenko

La traductrice russe Nargis Shinkarenko a reçu le Prix de traduction NORLA 2016 pour sa traduction de littérature de non-fiction du norvégien en russe. L’annonce en a été faite le 29 septembre à Oslo, lors de la célébration de la Journée mondiale de la traduction et de la Saint Jérôme. Cette récompense, dont c’est la 11ème édition, est décernée tous les ans alternativement à des traducteurs de fiction et de non-fiction, dans le but d’encourager la promotion de la littérature norvégienne.

Le Prix 2016 des libraires norvégiens pour la traduction de littérature de non-fiction attribué à Oda Myran Winsnes

Le Prix 2016 des libraires norvégiens pour la traduction de littérature de non-fiction attribué à Oda Myran Winsnes

C’est Oda Myran Winsnes qui a reçu le Prix norvégien 2016 des libraires pour sa traduction en norvégien de The Crossing: My Journey to the Shattered Heart of Syria, de Samar Yazbek. Ce prix, qui est décerné chaque année par l’Association des libraires norvégiens (http://www NULL.bokhandlerforeningen NULL.no/) et l’Association norvégienne des écrivains et traducteurs de non-fiction (http://www NULL.nffo NULL.no/) (NFF), récompense un traducteur de non-fiction en début de carrière, pour son excellente traduction d’un récent ouvrage de non-fiction.

Prix Bastian de traduction décernés à Kristina Solum et Stian Omland

Prix Bastian de traduction décernés à Kristina Solum et Stian Omland

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/bastian-translation-awards-for-kristina-solum-and-stian-omland/norway-bastian-prisen-okt16)

C’est lors de la Journée mondiale de la traduction, le 29 septembre 2016, que le prix Bastian pour une traduction remarquable, prix annuel de traduction décerné par l’Association norvégienne des Traducteurs littéraires (Norsk Oversetterforening (http://oversetterforeningen NULL.no/)), a été remis à Kristina Solum pour sa traduction  de 2666, de Roberto Bolano.