Le Département des Sciences du Langage, de l’Interprétation et de la Traduction de l’Université de Trieste (http://www NULL.dslit NULL.units NULL.it) et Consulmarc Sviluppo ( http://www NULL.consulmarc NULL.it) s.r.l. mènent actuellement une étude de faisabilité en faveur de la mobilité des traducteurs littéraires en Europe. Commandée par l’Agence exécutive ‘Education, audiovisuel et culture’ (EACEA (http://eacea NULL.ec NULL.europa NULL.eu/about/call_tenders/2009/call_tenders_02_2009_en NULL.php)), elle est financée par la Commission européenne (Direction générale de l’Education et de la Culture).

Cette étude, qui comprend un sondage auprès de parties prenantes (traducteurs littéraires, associations de traducteurs, organisations internationales, universités, éditeurs, autorités locales et nationales), entend évaluer les bénéfices potentiels qu’une période de mobilité à l’étranger pourrait apporter aux traducteurs et proposer également un mécanisme permettant de constituer un système cohérent et efficace de bourses de mobilité pour les traducteurs littéraires qui travaillent avec les langues officielles, définies comme telles par les Constitutions respectives ou les lois-cadres des pays concernés par l’enquête. Il s’agit des pays membres de l’UE auxquels ont été ajoutés la Croatie, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse et la Turquie.

La mobilité est un élément clé de la stratégie européenne ; la contribution des parties prenantes est donc extrêmement importante et pourrait être déterminante pour l’étude. Si vous souhaitez participer mais que vous n’avez pas reçu d’invitation, veuillez contacter la responsable, Laura Franceschi (relex null@null consulmarc NULL.it) (tél. +39 0422 853611). Le sondage restera ouvert jusqu’au 15 juillet 2011.

Les membres du CEATL trouveront plus d’informations sur cette étude dans l’espace membres (http://www NULL.ceatl-members NULL.eu/).

Étude de faisabilité de l’UE en faveur de la mobilité des traducteurs littéraires en Europe
Étiqueté avec :