Pourquoi devenir membre du CEATL

Le CEATL n’existe pas indépendamment de ses membres : sa force dépend entièrement des organisations nationales qu’il réunit et de leurs représentants. Plus il compte de membres actifs, plus le CEATL peut poursuivre efficacement ses deux objectifs : l’échange d’informations entre les pays membres et la défense de la traduction littéraire dans le contexte européen.

Types d’adhésion

Le CEATL distingue deux types d’associations membres:

  • Les membres actifs. Toute association de traducteurs littéraires enregistrée et établie dans un pays européen peut devenir membre actif du CEATL (avec droit de vote à l’assemblée générale).
  • Les membres associés. L’assemblée générale peut accueillir des associations de traducteurs littéraires de pays non européens, ou encore des organisations pan-européennes ou internationales s’intéressant à la traduction littéraire (mais sans droit de vote).
  • Obligations

    L’appartenance au CEATL n’implique aucune obligation autre que le paiement d’une cotisation annuelle (fixée à 400 euros pour 2014, une demande de réduction peut être présentée), et le respect des statuts (http://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2010/09/Statuts_2010_FR NULL.pdf) de l’association et de son règlement intérieur (http://www NULL.ceatl-members NULL.eu/wp-content/uploads/2011/01/Reglement_2013_EN NULL.pdf).

    Comment adhérer

    Les demandes d’affiliation (en anglais ou en français) doivent être adressées au conseil par e-mail (info%40ceatl%2Eeu) accompagnées des pièces démontrant la représentativité de l’association candidate :

    • extraits appropriés des statuts de l’association
    • brève description de l’organisation (structure, budget, nombre d’adhérents, liens avec d’autres organisations, etc.)
    • exemples d’activités

    L’assemblée générale est seule habilitée à accorder ou refuser les demandes. Elle n’a pas à motiver sa décision.

    Délai

    Le prochain délai pour les demandes d’affiliation est le 1er mars 2015.