La Fondation Booker Prize a annoncé qu’à compter de 2016 le Man Booker Prize International (http://www NULL.themanbookerprize NULL.com/) va évoluer afin de favoriser la publication et la lecture de fiction de qualité traduite. Dès l’année prochaine le prix fusionnera avec l’Independent Foreign Fiction Prize (http://www NULL.independent NULL.co NULL.uk/arts-entertainment/books/news/independent-foreign-fiction-prize-delightful-discoveries-in-foreign-fiction-prize-10101847 NULL.html), et sera décerné annuellement sur la base d’un seul ouvrage traduit en anglais et publié au Royaume-Uni, plutôt que tous les deux ans pour un ensemble de travaux comme c’était le cas jusqu’à présent. Ce changement a pour but de souligner l’importance de la fiction traduite, c’est pourquoi huit finalistes sur les dix restant en lice pour l’attribution du prix auront d’abord été publiés dans une langue autre que l’anglais.

À cette même fin,  ce prix de 50 000 £ sera partagé également entre l’auteur et le traducteur. Chaque couple auteur/traducteur en lice se verra attribué la somme de 1000 £, portant ainsi le montant total du prix à 62 000 £. Les membres du jury sélectionneront une première liste de 12 ou 13 ouvrages en mars, en retiendront six en avril, et proclameront le nom du lauréat en mai 2016.

Selon Jonathan Taylor, président de la Fondation Booker Prize, « Le nouveau Man Booker Prize International complètera le Man Booker Prize for Fiction en permettant à tous les romans publiés en anglais au Royaume-Uni de prétendre à l’un ou l’autre des prix. Les meilleures œuvres de fiction du monde entier seront ainsi reconnues et récompensées et leur lecture en sera facilitée. »

Le Man Booker Prize International reflète l’importance grandissante de la traduction
Étiqueté avec :