Résolution de CEATL sur le cas Karin Krieger

Lors de son assemblée annuelle, tenue à Weimar les 5 et 6 novembre 1999, le Conseil européen des associations de traducteurs littéraires (CEATL), qui regroupe 24 associations représentant 2O pays, 19 langues et près de dix mille traducteurs, a examiné la scandaleuse affaire opposant Karin Krieger, traductrice en allemand de cinq romans, dont Seta, d’Alessandro Baricco, à l’éditeur Piper de Munich, maison appartenant au groupe éditorial suédois Bonnier.