Bruxelles, Copenhague, Paris, Rome, 20 mai 2015

Représentant plus de 10 000 traducteurs littéraires de 29 pays d’Europe, le CEATL (Conseil européen des associations de traducteurs littéraires) a lu avec intérêt la communication publiée par la Commission européenne le 6 mai 2015 concernant sa stratégie en vue du marché unique numérique. Le CEATL se félicite que la Commission reconnaisse l’importance économique et culturelle du droit d’auteur, ainsi que la nécessité de mieux le faire respecter par une lutte renforcée contre le piratage à des fins commerciales.

Le CEATL souhaite cependant souligner que le droit d’auteur n’a pas en tant que tel de lien direct avec le développement du marché unique numérique. Et qu’en revanche, limiter la portée du droit d’auteur, élargir les exceptions et harmoniser imprudemment des législations nationales adaptées aux situations locales risquerait précisément de mettre à bas le système capable de fournir des contenus au futur marché.

Pour la communiqué, cliquez ici (http://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2015/05/ceatl_strategie_pour_le_marche_unique_numerique NULL.pdf).

COMMUNIQUÉ sur la stratégie de la Commission européenne en vue d’un marché unique numérique
Étiqueté avec :