Le 31 août 2016,  Necmiye Alpay, traductrice, éditrice, critique, auteure et linguiste turque âgée de 70 ans, a été arrêtée. Elle est membre de l’Association des traducteurs turcs ÇEVBİR (http://cevbir NULL.org NULL.tr/), représentée au CEATL.

Necmiye Alpay a toujours défendu avec ferveur la liberté d’expression et a appelé à la paix entre la Turquie et le PKK (Parti des travailleurs kurdes). C’est à ce titre qu’elle a fait partie du comité consultatif du journal pro-kurde Özgur Gündem, poste symbolique destiné à montrer son attachement à la liberté d’expression. Le 16 août,  Özgur Gündem a été fermé temporairement par l’État pour « soutien au terrorisme du PKK ». Depuis cette date, toute personne ayant un rapport avec le journal a fait l’objet d’une enquête. Necmiye Alpay a été accusée  d’ « appartenir à une organisation terroriste », et incarcérée dans l’attente de son procès, au prétexte qu’ « elle pourrait s’enfuir ». De nombreux intellectuels et journalistes sont dans cette situation, mais elle est la plus âgée et de santé fragile. Sa détention est un acte politique de l’État turc destiné à faire taire les voix appelant à une résolution pacifique du conflit actuel.

Necmiye Alpay nie toutes les accusations portées contre elle. Son emprisonnement a une motivation politique. Le CEATL pense qu’elle est détenue uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression. La liberté d’expression est un droit humain universel dont doit jouir tout individu, indispensable à un climat culturel florissant dans n’importe quel pays.

Le 25 octobre 2016, pour protester contre la détention de Necmiye Alpay et demander sa libération immédiate, le CEATL a envoyé une lettre aux autorités turques. Cliquez ici (https://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2016/10/2016-10-20_Protest_letter_Necmiye_Alpay_1 NULL.eng_ NULL.final_ NULL.pdf) et ici (https://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2016/10/2016-10-20_Protest_letter_Necmiye_Alpay_2 NULL.english NULL.final_ NULL.pdf) pour la lettre en anglais ou ici (https://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2016/10/2016-10-20_Lettre_de_protestation_Necmiye_Alpay_1 NULL.french NULL.final_ NULL.pdf) et ici (https://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2016/10/2016-10-20_Lettre_de_protestation_Necmiye_Alpay_2 NULL.french NULL.final_ NULL.pdf) pour la traduction française.

Pour plus d’information sur le cas de Necmiye Alpay, cliquez ici.

Le CEATL envoie une lettre aux autorités turques pour exiger la libération de la traductrice turque Necmiye Alpay
Étiqueté avec :