Le prix 2015 Independent Foreign Fiction Prize a été décerné à Jenny Erpenbeck et Susan Bernofsky, pour The End of Days (Aller Tage Abend), la première traduction de l’allemand à remporter ce prix depuis 2002. Ce prix, d’un montant de 10000 £, est à partager également entre l’auteure et sa traductrice. Dans son discours de remerciement, Jenny Erpenbeck a parlé en ces termes de la traduction de Susan Bernofsky : « Ce sont ses mots, mais c’est toujours mon livre. » D’après Le président du jury, Boyd Tonkin, « C’est un roman à apprécier, à chérir, et à revisiter souvent. »

Les autres romans en lice étaient By Night the Mountain Burns (Arde el monte de noche) de Juan Tomts Ávila Laurel, traduit par Jethro Soutar, Colorless Tsukuru Tazaki and his Years of Pilgrimage, (L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage) traduit par Philip Gabriel. F de Daniel Kehlmann, traduit par Carol Brown Janeway, While the Gods were Sleeping (Godenslaap, Sommeil des dieux) de Erwin Mortier, traduit par Paul Vincent, et In the Morning was the Sea (Primero estaba el mar, Au commencement était la mer) de Tomts Gonztles, traduit par Frank Wynne.

Le prix 2015 Independent Foreign Fiction Prize décerné à Jenny Erpenbeck et Susan Bernofsky
Étiqueté avec :