Le Prix de traduction littéraire de l’Etat autrichien 2014 a été décerné à Alena Bláhová de la République tchèque et à Erich Hackl, traducteur de l’espagnol et célèbre auteur autrichien.

Alena Bláhová, qui excelle dans la traduction de la littérature juive, a aussi largement contribué à la réception de Rainer Maria Rilke dans son pays. Nombre de ses traductions, incluant un ouvrage d’Erich Hackl, sont considérées comme des représentations idéales de la culture autrichienne et de l’héritage commun entre les deux pays voisins.

Erich Hackl n’est pas un écrivain qui traduit mais un traducteur à part entière. Il est spécialiste de la littérature d’Amérique latine de genres différents, ayant tous en commun un engagement politique. Parmi les auteurs qu’il a traduits on trouve Rodrigo Rey Rosa (Guatemala), Luis Fayad (Colombie), Carilda Oliver Labra (Cuba), Eduardo Galeano (Uruguay) et Rodolfo Walsh (Argentine).

Les prix, dotés de 8000 euros chacun, ont été remis à la fin du mois de juin lors d’une cérémonie à Klagenfurt.

Le même jury a également décerné des prix moins importants allant jusqu’à 2 200 euros (environ 62 000 euros de valeur totale). Vingt-neuf de ces « Primes » ont récompensé des traducteurs étrangers pour leurs traductions de littérature autrichienne, et dix-huit à des traducteurs autrichiens de littérature étrangère.

Le Prix de traduction littéraire de l’Etat autrichien 2014 décerné à Alena Bláhová et Erich Hackl
Étiqueté avec :