Le 25 février, les Prix de traduction de la Société des Auteurs ont été décernés au cours d’une cérémonie à l’Europe House, à Londres.

Le Prix Saif Ghobash Banipal d’un montant de 3000 euros pour une traduction de l’arabe, a été attribué à Sinan Antoon pour sa traduction de son propre roman, The Corpse Washer.

C’est au regretté Patrick Creagh qu’est revenu le Prix John Florio (2000 euros) pour une traduction de l’italien, pour Memory of the Abyss de Marcello Fois.

Avec The Mussel Feast de Birgit Vanderbeke, Jamie Bulloch a reçu le Prix Schlegel-Tieckn de 3000 euros pour une traduction de l’allemand.

Rachel Galvin s’est vu décerner le Prix Scott-Moncrieff (2000 euros) pour Hitting the Streets,  sa traduction de poèmes de Raymond Queneau.

Le Prix Premio Valle Inclán pour une traduction de l’espagnol (2000 euros) a été attribué à Nick Caistor pour An Englishman in Madrid d’Eduardo Mendoza.

La soirée s’est terminée avec une conférence du romancier Philip Hensher dont le sujet était « Lire des traductions ».

Plus tôt dans le mois, le 16 février, à la Bibliothèque britannique, l’écrivain et comédien A.L. Kennedy a donné la conférence annuelle Sebald Lecture on translation, intitulée « Langage du cœur », devant un auditoire nombreux. Cette conférence peut être vue ici (http://www NULL.bclt NULL.org NULL.uk/events/sebald-lecture/).

Les prix de traduction 2015 de la Société des Auteurs
Étiqueté avec :