L’automne a été bien rempli pour l’Union italienne des traducteurs littéraires STRADE (http://www NULL.traduttoristrade NULL.it/).

Intitulé « Lost (and found) in Translation”, le Festival des Littératures migrantes (http://www NULL.festivaletteraturemigranti NULL.it/), dont l’association a été l’un des partenaires principaux, s’est tenu au début du mois d’octobre à Palerme (Sicile) et a accueilli une série de manifestations liées à ce thème. Une réunion publique avec des représentants du ministère italien de la Culture, l’association des éditeurs indépendants ODEI, la municipalité de Palerme et STRADE a ouvert le festival en présentant la proposition (http://www NULL.traduttoristrade NULL.it/2017/strade-rilancia-la-proposta-di-un-fondo-a-sostegno-della-traduzione-editoriale/) de cette dernière d’établir une fondation d’état pour soutenir la traduction (comme c’est le cas dans de nombreux pays). Il y eut aussi un débat sur le rôle (caché) des traducteurs littéraires, un autre sur la traduction de la littérature post-coloniale, un dialogue stimulant avec Moshe Kahn et Fabio Pedone sur « traduire l’intraduisible », et une joute de traduction entre Laura Cangemi et Alessandro Bassini, qui ont présenté leur version d’une nouvelle de l’auteur suédois Jonas Hassen Khemeri.

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/strade-demands-state-foundation-for-the-support-of-literary-translation-and-other-news-from-italy/italy-eng-nov17-palermo)
Le Festival des Littératures migrantes

Plus tard dans le courant du mois, STRADE a accueilli à Rome un groupe de travail du CEATL sur les droits d’auteur. Le 19 octobre, une manifestation publique sur les droits et les conditions de travail des traducteurs littéraires en Europe s’est tenue à la Casa delle Traduzioni (http://www NULL.comune NULL.roma NULL.it/pcr/it/bib_casa_trad_en NULL.page). Les intervenants, Morten Visby et Rafał Lisowski, se sont concentrés particulièrement sur deux études de cas, au Danemark et en Pologne respectivement. La discussion qui a suivi a également porté sur des problèmes communs aux traducteurs dans de nombreux pays et a été très appréciée.

En décembre, la traduction sera de nouveau à l’honneur lors de la foire du livre de Rome « Più Libri Più Liberi (http://www NULL.plpl NULL.it/) ». STRADE organisera une table ronde avec des représentants des institutions et des éditeurs traitant de sa motion pour un fonds d’état pour la traduction, et une joute de traduction du conte de Dickens A Christmas Carol entre Federica Aceto et Riccardo Duranti. D’autres manifestations liées à la traduction auront lieu dans les locaux de la Casa delle Traduzioni, dont le lancement de la nouvelle édition du Vademecum de STRADE (un guide légal et fiscal pour les traducteurs) avec Sandra Biono et Elisa Comieto et une table ronde sur le « Consulta sul diritto d’autore » (Conseil sur les droits d’auteur), organisée par Biblit (http://www NULL.biblit NULL.it/).

STRADE demande une fondation d’état pour soutenir la traduction littéraire, et d’autres nouvelles d’Italie
Étiqueté avec :