Partageant une vision ample de la traduction, de son rôle déterminant dans les pratiques interculturelles et dans le développement culturel et social, la revue Transeuropéennes (http://www NULL.transeuropeennes NULL.eu/fr/62/l_etat_des_lieux) et la Fondation Anna Lindh (http://www NULL.euromedalex NULL.org/) ont entamé, en 2010, un vaste état des lieux de la traduction en Méditerranée. Cette initiative sans précédent est menée avec plus d’une quinzaine de partenaires du monde arabe, des pays de l’Union européenne, de Turquie. Les premières conclusions et recommandations seront livrées le 10 février 2011 à l’Institut du monde arabe à Paris (Salle du Haut Conseil, 18h30). S’ouvrira ainsi un débat sans fard sur la réalité actuelle des échanges intellectuels et culturels entre le monde arabe et l’Europe.

Avec : Francesca Corrao, professeur à l’Université orientale de Naples ; Richard Jacquemond, traducteur et professeur à l’université de Provence, département d’Études Moyen-Orientales ; Elisabeth Longuenesse, directrice des études contemporaines, Institut français du Proche Orient (Beyrouth) ; et Omar Berrada, écrivain et traducteur.

Débat animé par Ghislaine Glasson Deschaumes, directrice de la revue Transeuropéennes et du projet ‘Traduire en Méditerranée’ à Paris.

Traduire en Méditerranée, premières conclusions : débat public
Étiqueté avec :