Le Prix Sovre 2016 attribué à la traductrice du russe en slovène Lijana Dejak

Le Prix Sovre 2016 attribué à la traductrice du russe en slovène Lijana Dejak

L’Association slovène des traducteurs littéraires (http://www NULL.dskp-drustvo NULL.si/) a décerné le Prix Sovre 2016 à la célèbre traductrice slovène Lijana Dejak pour sa traduction du roman Laurus de l’auteur russe Jevgenij Vodolazkin. La traduction a été publiée par Cankarjeva založba en 2015.

Le Prix Sovre, dédié à Anton Sovre (1885-1963), philologue et traducteur slovène, est une récompense slovène majeure en matière de traduction littéraire.

Le Prix du jeune traducteur de l’année attribué à Tania Petrič et Diana Pungeršič

Le Prix du jeune traducteur de l’année attribué à Tania Petrič et Diana Pungeršič

Les Prix Radojka Vrančič pour 2016 ont été décernés par l’Association slovène des traducteurs littéraires (http://www NULL.dskp-drustvo NULL.si/) sur le stand des Auteurs lors de la 31ème Foire aux livres slovène, le 24 novembre 2016.

Tania Petrič a reçu le prix pour Smrt zaradi muz, un recueil de poèmes du poète autrichien Friederike Mayröcker, publié par Mladinska knjiga dans leur collection Nova lirika en 2015.

Prix de traduction littéraire de l’APT et de la SPA attribués

Prix de traduction littéraire de l’APT et de la SPA attribués

L’APT (http://www NULL.apt NULL.pt/) (Associação Portuguesa de Tradutores)  et la SPA (https://www NULL.spautores NULL.pt/) (Sociedade Portuguesa de Autores) ont eu l’honneur de décerner le Grand Prix de Traduction Littéraire 2016 lors d’une cérémonie le 10 novembre 2016.

Le premier prix a été attribué ex-aequo à Rui Carvalho Homem  pour sa traduction Ricardo III (auteur : Shakespeare) et Rui Pires Cabral pour sa traduction Na Margem (auteur : Rafael Chirbes).

Nouveau site web : KurdîLit – Réseau pour la littérature et l’édition kurdes en Turquie

Nouveau site web : KurdîLit – Réseau pour la littérature et l’édition kurdes en Turquie

Malgré l’accroissement de l’édition en langue kurde en Turquie, surtout dans les dix dernières années, le Centre artistique Diyarbakır (http://www NULL.diyarbakirsanat NULL.org/en/default NULL.aspx) et les Éditions Lîs (http://www NULL.wesanenlis NULL.com/) ont constaté que la visibilité limitée de la littérature en langue kurde, en Turquie ou au niveau international, continue à poser un problème, autant pour les producteurs que pour les lecteurs.