Le 5 juillet 2017, dix défenseurs des droits humains issus de différentes organisations internationales qui participaient à un atelier sur l’île de Büyükada, à Istamboul, ont été arrêtés. Deux d’entre eux, İdil Eser et Özlem Dalkıran, sont également traductrices. Elles sont toutes deux membres de l’Association des traducteurs de Turquie. (Çevirmenler Birliği, ÇEVBİR).

Cet atelier à Istamboul, auquel assistaient huit défenseurs des droits humains de Turquie et animé par deux facilitateurs venus respectivement d’Allemagne et de Suède, était une réunion de routine destinée à assister les défenseurs des droits humains dans leurs activités.

Le 10 et 11 juillet 2017, la police a procédé à des fouilles dans les maisons des militants détenus, et a annoncé avoir saisi des clés USB et des disques durs, ainsi que d’autres équipements électroniques. Malgré le caractère secret de cette enquête, une campagne diffamatoire a été menée à l’encontre des militants dans certains organes des media turcs, et dans certains réseaux sociaux, les traitant d’espions.

Le 18 juillet 2017, les militants ont été accusés d’ « aide à une organisation terroriste armée. » Depuis, İdil Eser, Özlem Dalkıran, et les autres participants à l’atelier sont détenus dans des prisons d’Istamboul dans des conditions très strictes. Les dix défenseurs des droits humains emprisonnés rejettent ces accusations.

Ils sont toujours en prison et la date du procès n’est toujours pas connue. Il n’y a pas eu non plus d’inculpation, ce qui constitue une violation des droits inacceptable. Pour la campagne en faveur de la libération des défenseurs des droits humains, cliquez ici.

İdil Eser est depuis longtemps traductrice free lance (livres). Elle a aussi travaillé dans différentes organisations de la société civile en Turquie, dont la Fondation d’histoire, l’Assemblée des citoyens d’Helsinki, et Médecins sans frontières. Elle est présidente d’Amnesty International Turquie depuis 2016.

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/two-translators-among-arrested-human-rights-defenders-in-istanbul/turkey-idileser-2-sept17)
İdil Eser

Özlem Dalkıran est traductrice free lance, auteure et activiste. En dehors de son travail de traductrice, elle œuvre en faveur des droits humains dans de nombreuses organisations comme Amnesty International Turquie, dont elle a été présidente pendant deux mandats, et l’Assemblée des citoyens d’Helsinki. Récemment, Özlem Dalkıran, qui est membre du Comité international du Prix Hrant Dink, a travaillé comme coordinatrice dans le réseau de media indépendant Bianet.

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/two-translators-among-arrested-human-rights-defenders-in-istanbul/turkey-ozlemdalkiran-sept17)
Özlem Dalkıran
Deux traducteurs parmi les défenseurs des droits humains à Istamboul
Étiqueté avec :