Le bureau du procureur général d’Istanbul a récemment débuté des investigations légales concernant Yumuşak Makine (http://www NULL.selyayincilik NULL.com/kitaptanitim NULL.asp?kod=697), la traduction du roman de William Burroughs The Soft Machine, traduite en turc par Mr. Süha Sertabiboğlu, et publiée par la maison d’édition Sel à Istanbul.

En dépit de la reconnaissance littéraire dont William Burroughs jouit de par le monde, le Premier Ministre du Conseil pour la Protection des Enfants à l’encontre de publications nuisibles a conclu dans un rapport publié à la demande du procureur général d’Istanbul, que The Soft Machine n’avait pas de valeur littéraire. En conséquence, le procureur général a annoncé qu’il porterait plainte contre les Editions Sel et le traducteur Süha Sertabiboğlu, pour le motif de publication / traduction d’un livre considéré comme obscène.

En 2010 la Turquie a été témoin d’un procès similaires contre une maison d’édition et un traducteur. Les chefs d’accusation concernaient trois livres: Perinin Sarkacı de l’auteur turc Ben Mila, Genç bir Don Juan’ın Maceraları (‘Les exploits d’un jeune Don Juan’) de Guillaume Apollinaire, et Görgülü ve Bilgili bir Burjuva Kadının Mektupları (‘Correspondance d’une Bourgeoise Avertie’) de P.V. En dépit de l’avis d’un expert qui déclara explicitement que ces livres étaient des œuvres littéraires et ne pouvaient donc être considérés comme obscènes, les livres furent transmis au Conseil pour la Protection des Enfants. L’éditeur de ces livres, İrfan Sancı de la maison d’édition Sel et le traducteur İsmail Yerguz furent tous deux  poursuivis en justice. Lors de la troisième audition au tribunal, en décembre 2010, l’éditeur et le traducteur furent acquittés de tous les chefs d’inculpation..

L’association des traducteurs turcs Çevbir a publié un communiqué de presse (http://cevbir NULL.org/) anglais pour protester contre la législation turque qui impose des restrictions en matière d’art, de littérature, de liberté de la presse et de la profession de traducteurs.

Investigations légales concernant la traduction turque du roman de William Burroughs ‘The Soft Machine’
Étiqueté avec :