Centre de recherche et bibliothèque spécialisée dans la traduction, la Maison des traducteurs (Casa delle Traduzioni) de Rome propose des séjours à but non lucratif à des traducteurs sélectionnés sur dossier. À partir de mars 2014, elle n’accueillera plus exclusivement des traducteurs traduisant de l’italien vers une autre langue, mais également des traducteurs qui traduisent vers l’italien ou qui pratiquent une autre combinaison linguistique.

Les résidences sont ouvertes aux traducteurs du monde entier répondant aux conditions suivantes :

  • au moins deux traductions déjà publiées
  • un contrat de traduction en cours

La Casa delle Traduzioni propose à ses résidents une chambre avec salle de bain, une cuisine commune où ils peuvent préparer leurs repas, le wifi et un accès illimité à la bibliothèque. Les résidents bénéficient de conditions de travail confortables et paisibles dans un quartier très central proche de la Piazza Barberini. Ils sont ainsi pleinement immergés dans la culture italienne.

La durée du séjour peut aller de 15 à 45 jours. Les candidatures seront examinées au regard de la disponibilité des chambres, de la qualité du projet de traduction et la période de séjour demandée. Priorité sera donnée aux traducteurs littéraires et aux traducteurs de l’italien.

Les candidats à une résidence doivent remplir un formulaire et y joindre :

  • une courte bibliographie et un curriculum vitae
  • une copie du contrat de traduction

Les candidatures seront examinées par une commission composée de bibliothécaires et de professionnels de la traduction.

La Maison des traducteurs et la bibliothèque sont fermées du 1er août au 15 septembre, ainsi que durant les vacances de Noël et de Pâques.

Coût du séjour :
20 euros par jour +forfait de 30 euros pour participation aux frais de fonctionnement de la Casa delle Traduzioni.

Pour plus de renseignements, cliquez ici (http://www NULL.comune NULL.roma NULL.it/wps/portal/pcr?jp_pagecode=foresteria_casa_trad NULL.wp&ahew=jp_pagecode).

La Maison des traducteurs de Rome s’ouvre à tous les traducteurs
Étiqueté avec :