(https://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2022/10/Vogt-Kirsti-foto-Blunderbuss NULL.jpg)Les Prix Bastian de la meilleure traduction littéraire ont été annoncés le 29 septembre à l’occasion de la Journée internationale de la Traduction. Ces récompenses sont attribuées annuellement par l’Association norvégienne des Traducteurs littéraires.

Le prix Bastian 2022 a été décerné à Kirsti Vogt pour sa traduction de Girl, Woman, Other de Bernardine Evaristo. Quatre autres titres figuraient sur la liste des finalistes : la traduction d’Elisabeth Beanca Halvorsen pour An Inventory of Losses de Judith Schalansky, celle d’Ute Neumann pour The Eighth Life de Nino Haratischwili, celle de Sivert N. Nesbø pour As I Lay Dying de William Faulkner et celle d’Hedda Vormeland pour The Discomfort of Evening de Marieke Lucas Rijneveld.

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2022/10/Stubhaug-Hilde-foto-Kjersti-Ueland-1 NULL.jpg)Dans la catégorie « Enfants et Jeunes Adultes », le prix a été décerné à Hilde Stubhaug pour sa traduction de la trilogie Shadow and Bone, Siege and Storm et Ruin and Rising de Leigh Bardugo, dont les deux derniers tomes furent publiés en 2021.

Les lauréates ont reçu chacune 50 000 couronnes norvégiennes (≈ 5 000 €), ainsi qu’une statuette réalisée par l’artiste norvégien Ørnulf Bast.

Photos avec l’aimable autorisation de Kjersti Ueland (Stubhaug) avnd Blunderbuss (Vogt)

La Norvège: Les Prix Bastian 2022 à Kirsti Vogt et Hilde Stubhaug
Étiqueté avec :