Le 26 août, la dernière réunion du projet PETRA-E s’est tenue au Collège Européen des Traducteurs Littéraires de Seneffe. Le Cadre de Référence, désormais disponible en 8 langues (néerlandais, anglais, français, allemand, hongrois, italien, espagnol, bulgare – et bientôt portugais), a été présenté officiellement à Konrad Fuhrmann, représentant de la Commission européenne. De nombreuses institutions ont déjà montré leur intérêt pour ce cadre, et diverses manifestations accompagneront son lancement dans plusieurs pays européens. Le projet a également été évalué positivement par tous les partenaires.

Photo : les participants à la réunion de Seneffe (photo : Martin de Haan) (https://www NULL.ceatl NULL.eu/the-petra-e-project-continues-as-the-petra-e-network/ceatl-petra-seneffe-sept16)
Photo : les participants à la réunion de Seneffe (photo : Martin de Haan)

Depuis la fin officielle du projet, le 1er septembre 2016, tous les partenaires (y compris le CEATL) ont exprimé le vœu de continuer le Réseau PETRA-E. Celui-ci aura pour but de faciliter la mise en œuvre du Cadre et de fournir un espace de discussion et de collaboration. Il accueillera de nouveaux membres, universitaires ou non, qui sont en accord avec le Cadre et ses principes, et qui souhaitent appliquer le Cadre dans leurs propres institutions et programmes, contribuant ainsi à son développement. Le Réseau tiendra des réunions régulières ; la première aura lieu au printemps 2017. Les critères précis nécessaires pour participer au Réseau sont encore à déterminer.

Toute personne intéressée peut suivre les développements sur le site web (http://www NULL.petraeducation NULL.eu/) de PETRA-E et sur sa page Facebook (https://www NULL.facebook NULL.com/petraeducationnetwork2016/).

Le projet PETRA-E continue sous le nom de Réseau PETRA-E
Étiqueté avec :