Première du documentaire sur Mette Holm, la traductrice en danois de Murakami, lors du festival IDFA (Amsterdam le 17 novembre 2017)

Première du documentaire sur Mette Holm, la traductrice en danois de Murakami, lors du festival IDFA (Amsterdam le 17 novembre 2017)

Le cinéaste Nitesh Anjaan a réalisé un documentaire sur Mette Holm, qui traduit en danois l’œuvre de l’écrivain japonais Haruki Murakami depuis de nombreuses années: Dreaming Murakami (https://www NULL.idfa NULL.nl/nl/film/62075d91-295b-4171-ae39-b739672c9381/dreaming-murakami). Ce regard sur la vie de Holm la suit dans un voyage au Japon alors qu’elle travaille sur la traduction de Kaze no uta o kike (Ecoute le chant du vent), le premier roman de l’écrivain célèbre dans le monde entier.

Macron : nous devons beaucoup aux traducteurs

Macron : nous devons beaucoup aux traducteurs

Lors de la dernière Foire du livre de Francfort, le président de la république française, Emmanuel Macron, a prononcé un hommage appuyé à la profession de traducteur et annoncé la création en France d’un « vrai » prix de la traduction en langue française (N.B. : Il existe déjà plusieurs prix de traduction tout à fait reconnus en France.)

« La connaissance des langues, c’est la connaissance des livres et c’est le rôle éminent que jouent les traducteurs et je ne peux ici parler devant vous sans leur rendre l’hommage que nous leur devons parce que traduire, c’est faire le premier geste d’abord de nos diplomates, c’est faire parfois d’ailleurs le cœur de ce qu’ils font, c’est lever les incompris ou les malentendus, c’est parfois d’ailleurs lever les petits malentendus, c’est passer.