La 30ème édition du Festival international du film documentaire d’Amsterdam (IDFA) (https://www NULL.idfa NULL.nl/en/) aura lieu du 15 au 26 novembre 2018. L’un des quelques 300 documentaires montrés lors de ce festival a pour sujet le traducteur comme gardien des langues et des cultures vulnérables.

The Miracle of the Little Prince (‘Le miracle du Petit Prince’) de Marjoleine Boonstra

Dans son film, Le miracle du Petit Prince (https://www NULL.idfa NULL.nl/en/film/f537a354-0762-4531-a7a8-5ab65a2753cb/the-miracle-of-the-little-prince), la réalisatrice Marjoleine Boonstra brosse le portrait de quatre traducteurs qui traduisent Le Petit Prince de Saint Exupéry dans leur langue et leur culture. Nous voyons Lahbib Fouad, qui a traduit l’œuvre dans la langue berbère Tamazight, ensuite nous allons dans l’extrême nord de l’Europe, à la rencontre d’une traductrice et gardienne de la langue et de la culture Sami, au Salvador où un linguiste s’efforce, avec l’aide de trois femmes âgées, de faire une traduction en Nawat, une langue en danger d’extinction, et pour finir à Paris où deux exilés tibétains traduisent le livre dans leur langue – laquelle est menacée par les Chinois.

« Un bijou », selon le critique Walter van der Kooi dans l’hebdomadaire De Groene Amsterdammer (https://www NULL.groene NULL.nl/artikel/verbonden-door-een-boekje).

Le miracle du Petit Prince – Les traducteurs à l’affiche au festival du documentaire IDFA d’Amsterdam
Étiqueté avec :