C’est à Matej Hriberšek, traducteur et professeur à la Faculté des arts de Ljubljana, que le premier prix Jerman a été décerné, pour ses traductions en slovène des six premiers livres de Naturalis Historia de l’auteur romain Pline l’Ancien (publié par ZRC, 2012/13) et pour sa traduction de l’œuvre autobiographique du baron Žiga Herberstein, Gratae Posteritati. Le prix Jerman est un nouveau prix destiné à récompenser la traduction en slovène d’ouvrages humanistes et sociologiques. La cérémonie de remise s’est tenue à l’Association slovène des traducteurs littéraires le 12 novembre 2015.

Quelques jours avant, le 5 novembre, dans le cadre du cycle « Gained in translation » l’Association avait organisé une soirée avec Matej Hriberšek et Jelena Isak Kres sur le thème de la traduction et de leur expérience dans ce domaine. Cet événement s’est tenu à la libraire Konzorcij dans le centre de Ljubljana.

Le 30 novembre 2015, en coopération avec la librairie Azil, s’est tenu l’événement littéraire Entre le Scylla de Pline et le Charybde de Herberstein, avec le professeur Matej Hriberšek. Ce débat eut lieu dans l’atrium du Centre de recherches de l’Académie slovène des Sciences et des Arts, modéré par les docteurs Nada Grošelj et David Movrin.

Matej Hriberšek reçoit son prix. (photo: Vinko Avsenak) (http://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2015/12/slovenia NULL.jerman NULL.dec15 NULL.jpg)
Matej Hriberšek reçoit son prix. (photo: Vinko Avsenak)
Le premier prix slovène pour la traduction d’ouvrages humanistes et sociologiques attribué à Matej Hriberšek
Étiqueté avec :