Depuis quelques mois, plusieurs associations nationales de traducteurs littéraires vers l’espagnol – Mexique, Colombie, Argentine et Espagne – unissent leurs efforts pour améliorer les conditions de travail de leurs membres d’Amérique latine, pour contribuer au prestige de la profession et au développement de la culture en échangeant informations, expérience et savoir, et aussi pour promouvoir des programmes communs de formation.

Une déclaration d’intention a pu ainsi être signée en avril dernier à Buenos Aires. Nos collègues espagnols étaient représentés par Carlos Fortea, président de ACE Traductores (http://www NULL.ace-traductores NULL.org/).

Cette déclaration (en espagnol) est disponible en cliquant sur ce lien (http://ace-traductores NULL.org/node/845).

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/literary-translators-into-spanish-joining-objectives-on-both-sides-of-the-atlantic/spain-latin-juli17)
De gauche à droite : Estela Consigli, vice-présidente de AATI, Carlos Fortea, président de ACE Traductores, Lucila Cordone, secrétaire de AATI, Marita Propato, présidente de AATI.
Les Traducteurs littéraires vers l’espagnol unissent leurs objectifs de chaque côté de l’Atlantique
Étiqueté avec :