Le Prix Bastian 2020 de littérature traduite en norvégien a été annoncé le 1er octobre à l’occasion de la Journée internationale de la traduction. Il s’agit du prix annuel de traduction décerné par l’Association norvégienne de traducteurs littéraires (Norsk Oversetterforening (http://oversetterforeningen NULL.no/)).

Le Prix Bastian 2020 a été attribué à Gøril Eldøen pour sa traduction de Vernon Subutex, de Virginie Despentes. Quatre autres traducteurs étaient en lice : Egil Halmóy pour sa traduction de L’art de perdre de Alice Zenitser, Ove Lund pour sa traduction de Seiobo est descendue sur terre de László Krasznahorkai, Ute Neumann pour sa traduction de A ce point de folie de Franzobelet Magne Tørring pour sa traduction de Silence de Shûsaku Endôs.

Dans la catégorie littérature pour enfants et jeunes adultes, c’est Kari Bolstad qui a reçu le Prix Bastian pour sa traduction de Slaget om Salajak de Johan Theorin.

Chaque lauréat reçoit la somme de 50 000 couronnes norvégiennes (environ 5 000 euros) et une statuette de l’artiste norvégien Ørnulf Bast.

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2020/10/Eldoen-Goril-Bastianprisen-2020_foto-Olav-Urdahl NULL.jpg)
Gøril Eldøen
(https://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2020/10/Bolstad-Kari-Bastianprisen-for-barne-og-ungdomslitteratur-2020_-foto-Olav-Urdahl NULL.jpg)
Kari Bolstad

 

 

 

Photos courtesy of Olav Urdal

Prix Bastian 2020 de littérature traduite en norvégien
Étiqueté avec :