Le prix Brockway, créé à l’initiative de la Fondation néerlandaise pour la littérature, et qui récompense tous les deux ans un traducteur de poésie néerlandaise, a été attribué cette année à Ard Posthuma.

Le traducteur littéraire Ard Posthuma, né en 1942, a traduit en allemand les œuvres de nombreux poètes néerlandais, frisons ou flamands, notamment Martinus Niijhoff, Cees Nooteboom, Gerrit Kouwenaar, Leonard Nolens et Tsjebbe Hettinga. Ses traductions « dans l’autre sens » d’auteurs comme Ingo Schulz et Goethe (Faust) sont également remarquables.

Selon le jury, Ard Posthuma a « une excellente maîtrise des traditions poétiques néerlandaises et allemandes, et, aussi paradoxal que cela puisse paraître, sait prendre la liberté de rester au plus près de l’esprit de l’original, tout en sachant exactement jusqu’où il peut aller ».

Ce prix d’un montant de 5000 euros a été remis au lauréat le 12 juin lors du Festival international de poésie de Rotterdam.

Chaque édition récompense une langue différente. Ainsi il a été attribué en 2009 à Pierre Gallissaires (français), en 2011 à Francisco Carrasquer Launed (espagnol) et en 2013 à Judith Wilkinson (anglais).

netherlands.brockway.june15 (http://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2015/06/netherlands NULL.brockway NULL.june15 NULL.png)

Prix Brockway décerné au traducteur du néerlandais vers l’allemand Ard Posthuma
Étiqueté avec :