En 2017, on a vu un miracle aux Pays-Bas : Le Vertaalduivel – le Diable de traduction – s’est transformé en ange !

Le Vertaalengel – l’Ange de traduction – est un prix distribué par la section de traducteurs littéraires de la Guilde d’auteurs (http://www NULL.auteursbond NULL.nl/). Il est décerné à une personne (non-traducteur) ou à une instance qui s’investit d’une manière remarquable dans la traduction. Par contre, ceux qui négligent le travail des traducteurs risquent de recevoir son contraire, le Vertaalduivel.

Trophée conçue par Alya Hessy (Photo: Cheryl Schurgers)

En 2014, un talk-show très populaire aux Pays-Bas (DWDD (http://dewerelddraaitdoor NULL.vara NULL.nl/rubrieken/boeken)) reçoit le Vertaalduivel, parce que chaque mois quatre libraires réunis dans un forum vantent leurs livres préférés, mais en cas de traduction, sans mentionner le nom du traducteur. La faible excuse de la rédaction du programme : on n’en a pas le temps.

Les traducteurs ont dû attendre deux ans pour savoir si le Vertaalduivel aurait un quelconque résultat. Mais quelle surprise, en octobre 2017 : un nouveau forum, installé en septembre, présente ses livres candidats pour le titre « livre du mois » et mentionne le nom du traducteur ! Et il le mentionne aussi en novembre, et en décembre… c’est devenu une bonne habitude. Voilà pourquoi le jury des traducteurs a reconnu que le Vertaalduivel s’est transformé en ange. Le 7 mars 2017, ce jury a décerné le Vertaalengel au forum de libraires du programme DWDD. Une victoire pour la visibilité des traducteurs littéraires !

Étiqueté avec :