Trois traducteurs ont reçu, ce 10 décembre à Utrecht, le Prix 2010 de la Fondation Littéraire Néerlandaise, pour la qualité de leur oeuvre littéraire et pour leur mérite en tant que ‘médiateurs culturels’: Hans Driessen (1953), traducteur de Schopenhauer, Nietzsche et Sloterdijk en néerlandais, Diego Puls (1956), promoteur de la littérature néerlandaise dans les pays hispanophones, et Mariolein Sabarte Belacortu (1944), traductrice de Cortázar, Fuentes, García Márquez et Vargas Llosa et de la poésie de Juarroz en néerlandais. Pour la première fois, l’un des troix prix a été décerné à un traducteur de non-fiction. Chaque prix est doté d’une somme de € 10.000.

En outre, le jury du Martinus Nijhoffprijs, grand prix national de la traduction aux Pays-Bas, doté d’une somme de € 35.000, vient de décerner son prix 2011 à Piet Schrijvers, traducteur de Lucrèce, d’Horace et de Virgile entre autres. Le prix lui sera remis pendant la manifestation ‘Nederland vertaalt (http://www NULL.nederlandvertaalt NULL.nl)’, début mars 2011, en même temps que le prix 2010, décerné à Riet de Jong-Goossens pour ses traductions de l’afrikaans vers le néerlandais.

Mise à jour 6 janvier 2011
Le Else Otten Übersetzerpreis 2010 pour la meilleure traduction du néerlandais vers l’allemand, doté d’une somme de € 5.200, a été décerné à Andreas Ecke pour sa traduction de Boven is het stil de Gerbrand Bakker. La cérémonie aura lieu le 14 janvier à Berlin à la Volksbühne, Rosa Luxemburg Platz.

Prix néerlandais de traduction décernés à Hans Driessen, Diego Puls, Mariolein Sabarte Belacortu, Piet Schrijvers, Andreas Ecke
Étiqueté avec :