L’hommage de Francfort incite les traducteurs tchèques à unir leurs forces dans une lettre ouverte aux éditeurs

L’hommage de Francfort incite les traducteurs tchèques à unir leurs forces dans une lettre ouverte aux éditeurs

Lors de la Foire internationale du livre de Francfort, l’auteure norvégienne Erika Fatland a rendu hommage aux traducteurs, disant : « Les traducteurs, souvent ignorés, sont les héros de la littérature que je côtoie tous les jours. » (https://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2019/11/czech-republic_nov-19 NULL.jpg)Ils ont été aussi loués par la ministre norvégienne de la Culture, estimant que « les traducteurs devraient recevoir le prix Nobel de la Paix pour leur travail exceptionnel qui nous permet de lire les histoires des autres et donc de nous comprendre mutuellement. 

Matchmaking in Translation (PREVODADŽISANJE) in UKPS/ALTS

Matchmaking in Translation (PREVODADŽISANJE) in UKPS/ALTS

BEPS, le Rassemblement international des traducteurs littéraires de Belgrade, s’est tenu pour la 44ème fois du 17 au 19 octobre. Ces dernières années, cet événement a surtout été orienté vers les traducteurs littéraires de langues régionales (serbe, croate, bosniaque, monténégrin).

Afin de promouvoir à la fois la traduction et notre culture, les membres organisateurs du rassemblement ont voulu créer un autre événement dans celui-ci, intitulé

(jeu de mots signifiant « Matchmaking in Translation »).

Les traducteurs espagnols unissent leurs forces contre un éditeur mauvais payeur : avalanche de solidarité sur Twitter

Les traducteurs espagnols unissent leurs forces contre un éditeur mauvais payeur : avalanche de solidarité sur Twitter

Une campagne spontanée a démarré sur Twitter le mardi 4 juin avec le hashtag #MalpasoPagaYa (https://twitter NULL.com/search?q=%23malpasopagaya&src=typd) (Malpaso, paye maintenant), en soutien aux traducteurs touchés par le non-paiement de la maison d’édition espagnole Malpaso Ediciones. C’est une série de tweets du président de Malpaso dans lesquels il insultait et discréditait une de ces traductrices qui a mis le feu aux poudres.