Les traducteurs espagnols unissent leurs forces contre un éditeur mauvais payeur : avalanche de solidarité sur Twitter

Les traducteurs espagnols unissent leurs forces contre un éditeur mauvais payeur : avalanche de solidarité sur Twitter

Une campagne spontanée a démarré sur Twitter le mardi 4 juin avec le hashtag #MalpasoPagaYa (https://twitter NULL.com/search?q=%23malpasopagaya&src=typd) (Malpaso, paye maintenant), en soutien aux traducteurs touchés par le non-paiement de la maison d’édition espagnole Malpaso Ediciones. C’est une série de tweets du président de Malpaso dans lesquels il insultait et discréditait une de ces traductrices qui a mis le feu aux poudres.

Deux traducteurs parmi les défenseurs des droits humains à Istamboul

Deux traducteurs parmi les défenseurs des droits humains à Istamboul

Le 5 juillet 2017, dix défenseurs des droits humains issus de différentes organisations internationales qui participaient à un atelier sur l’île de Büyükada, à Istamboul, ont été arrêtés. Deux d’entre eux, İdil Eser et Özlem Dalkıran, sont également traductrices. Elles sont toutes deux membres de l’Association des traducteurs de Turquie. (Çevirmenler Birliği, ÇEVBİR).

Première audience du procès contre la traductrice Necmiye Alpay, l’auteure Aslı Erdoğan et d’autres membres du conseil consultatif du journal Özgür Gündem. Ils risquent la détention à perpétuité.

Première audience du procès contre la traductrice Necmiye Alpay, l’auteure Aslı Erdoğan et d’autres membres du conseil consultatif du journal Özgür Gündem. Ils risquent la détention à perpétuité.

Le 24 novembre 2016, eut lieu la première audience du procès contre la traductrice Necmiye Alpay, l’auteure Aslı Erdoğan et d’autres membres du conseil consultatif du journal Özgür Gündem, désormais interdit. Cette audience s’est tenue au tribunal de Çağlayan, à Istanbul.

Aslı Erdoğan a été arrêtée le 19 août 2016 et Necmiye Alpay le 31 août 2016 et sont en détention depuis.

La traductrice turque Necmiye Alpay, 70 ans, injustement emprisonnée sans procès

La traductrice turque Necmiye Alpay, 70 ans, injustement emprisonnée sans procès

La traductrice, éditrice, critique, auteure et linguiste turque Necmiye Alpay, âgée de 70 ans, a été arrêtée le 31 août 2016. Elle est membre de l’Association turque de traducteurs (ÇEVBİR (http://cevbir NULL.org NULL.tr/)).

Necmiye Alpay a obtenu sa licence à l’Université d’Ankara, et son doctorat à l’Université de Paris Nanterre.

Universitaires, auteurs et traducteurs appellent les traducteurs à se retirer du Colloque qatari de traduction

Universitaires, auteurs et traducteurs appellent les traducteurs à se retirer du Colloque qatari de traduction

Le 15 février 2016 un groupe d’universitaires, d’auteurs et de traducteurs a publié une lettre ouverte demandant aux traducteurs de ne pas soutenir le régime qatari et de se retirer du 7ème Colloque international de traduction, qui se tiendra les 28 et 29 mars 2016.

Cette lettre démontre que tout en s’efforçant de présenter une image d’oasis de créativité et de liberté – prix et traductions de littérature arabe servant à renforcer cette image – le Qatar maintient en prison le poète Muhammad Al-Ajami (plus connu sous le nom de Ibn al-Dheeb).

Le CEATL fait part de son inquiétude à des ministres turcs

Le CEATL a récemment adressé une lettre au ministre turc de la Culture et du Tourisme, ainsi qu’à son homologue du ministère de la Justice, pour leur faire part de son inquiétude devant les atteintes à la liberté d’expression dont sont victimes les traducteurs et éditeurs en Turquie.

Cette lettre fait suite au procès intenté contre le traducteur et l’éditeur turcs du roman Les Exploits d’un jeune Don Juan, de Guillaume Apollinaire, au motif qu’ils auraient contribué à la propagation d’écrits obscènes.

Suspension des poursuites contre le traducteur et l’éditeur turc d’Apollinaire

Le 17 décembre 2013 s’est tenue une nouvelle audience du procès intenté au traducteur et à l’éditeur de l’édition turque du roman d’Apollinaire Les exploits d’un jeune Don Juan.

Le procès a débuté en 2010 quand le traducteur İsmail Yerguz et l’éditeur İrfan Sancı de la maison d’édition ont été accusés de contribuer à la Sel Yayınları propagation d’écrits obscènes.

La cour constitutionnelle fédérale d’Allemagne rejette l’appel de la maison d’édition Hanser-Verlag

Dans un décret (http://www NULL.bundesverfassungsgericht NULL.de/entscheidungen/rs20131023_1bvr184211 NULL.html) publié le 28 novembre et accompagné d’un communiqué de presse (http://www NULL.bundesverfassungsgericht NULL.de/pressemitteilungen/bvg13-071 NULL.html), la cour constitutionnelle fédérale d’Allemagne (BGH) a rejeté l’appel de la maison d’édition Hanser-Verlag contre les décisions de la Cour suprême (BGH) concernant la rémunération des traducteurs littéraires ainsi que certaines clauses propres à la loi sur le copyright.

Réouverture du procès contre le traducteur et l’éditeur turcs de Guillaume Apollinaire

Le procès en justice contre le traducteur et l’éditeur turcs de Les exploits d’un jeune don Juan par Guillaume Apollinaire continue.

En 2009  la traduction du roman Les exploits d’un jeune don Juan par İsmail Yerguz était publiée par la maison d’édition Sel Yayıncılık. Un an plus tard, le traducteur et l’éditeur, représenté par İrfan Sancı, étaient tous les deux poursuivis pour avoir respectivement « publié et traduit des livres obscènes ».

La cour d’appel de Turquie rouvre le procès contre le traducteur et l’éditeur d’Apollinaire

En 2010 le traducteur İsmail Yerguz et la maison d’édition Sel Yayınları, basée à Istanbul, ont été poursuivis en justice pour avoir contribué à diffuser des textes obscènes. Les ouvrages en question étaient les éditions turques de deux romans français : « Correspondance d’un Bourgeoise Avertie » par P.V. et « Les exploits d’un jeune don Juan » de Guillaume Apollinaire.

98 Sous-titreurs finlandais on quitté Broadcast Text International

En Finlande, 98 sous-titreurs ont quitté Broadcast Text International après que leur contrat a été externalisé à cette société par MTV Media, un opérateur majeur du paysage audiovisuel finlandais.

Le 1er octobre dernier, les contrats de 110 sous-titreurs au statut mixte de ‘freelance sous contrat’ ont été externalisés vers BTI International, une filiale de Broadcast Text International.

L’Union des Traducteurs turcs, Çevbir, condemne les arrestations d’intellectuels et le climat d’intimidation en Turquie

Voici un communiqué de presse de notre association membre en Turquie, Çevbir (http://www NULL.cevbir NULL.org/).

La Turquie traverse actuellement une période obscure, comparable à celles des régimes putschistes, ces taches noires qui ont maculé à plusieurs reprises son passé. La loi antiterroriste est mise en œuvre dans un esprit qui considère comme potentiellement terroriste tout mouvement d’opposition critiquant le système actuel et fait de l’expression ou de la transmission d’une opinion un délit à part entière.

Deux nouveaux procès contre des traducteurs et éditeurs turcs de romans étrangers

Deux affaires pendantes sont en attente d’audience devant le tribunal d’instance pénal no. 2 d’Istanbul. Il s’agit dans les deux cas de poursuites engagées contre l’éditeur et le traducteur turcs d’une œuvre de littérature étrangère récemment publiée:

  • la maison d’édition Sel Yayınları et le traducteur Süha Sertabiboğlu seront poursuivis respectivement pour la publication et la traduction du roman The Soft Machine (http://www NULL.ceatl NULL.eu/legal-investigations-concerning-turkish-translation-of-william-burroughs-novel-the-soft-machine) (Yumuşak Makine), du romancier américain William Burroughs;
  • la maison d’édition Ayrıntı Yayınları et la traductrice Funda Uncu seront poursuivis respectivement pour la publication et la traduction du roman Snuff (Ölüm Pornosu), du romancier américain Chuck Palahniuk.

Investigations légales concernant la traduction turque du roman de William Burroughs ‘The Soft Machine’

Le bureau du procureur général d’Istanbul a récemment débuté des investigations légales concernant Yumuşak Makine (http://www NULL.selyayincilik NULL.com/kitaptanitim NULL.asp?kod=697), la traduction du roman de William Burroughs The Soft Machine, traduite en turc par Mr. Süha Sertabiboğlu, et publiée par la maison d’édition Sel à Istanbul.

En dépit de la reconnaissance littéraire dont William Burroughs jouit de par le monde, le Premier Ministre du Conseil pour la Protection des Enfants à l’encontre de publications nuisibles a conclu dans un rapport publié à la demande du procureur général d’Istanbul, que The Soft Machine n’avait pas de valeur littéraire.

Arrêt de la Cour fédérale allemande concernant la rémunération des traducteurs

Les textes relatifs aux décisions de la Cour Fédérale allemande concernant la rémunération des traducteurs (http://www NULL.ceatl NULL.eu/new-german-federal-court-verdict/), à la suite du conflit qui a occupé le monde de l’édition en Allemagne après l’amendement de 2002 à la loi sur le copyright, sont maintenant disponibles.

En résumé, ils stipulent qu’une rémunération appropriée et raisonnable de la traduction littéraire devrait comprendre:

  • droits principaux: pour les éditions grand format, 0,8% à partir de 5000 exemplaires vendus, pour les livres de poche 0,4% à partir de 5000 exemplaires vendus, et pour toutes les exploitations/utilisations hors accord de réglementation de prix (livres audio, livres électroniques, etc), un cinquième des droits perçus par l’auteur;
  • droits numériques: normalement, 10, 12 ou 14% du prix net (c’est à dire un cinquième des droits de l’auteur, qui sont en général 20, 25 ou 30%);
  • droits dérivés et annexes: normalement 10, 12 ou 14% du prix de cession net (ou encore un cinquième des droits perçus par l’auteur, qui sont normalement de 50, 60 ou 70%.

Un traducteur et un éditeur turcs acquittés des charges d’obscénité

Le 7 décembre 2010, İrfan Sancı, de la maison d’édition turque Sel Yayınları, et le traducteur İsmail Yerguz, poursuivis pour avoir respectivement «publié et traduit des livres obscènes», ont été acquittés. Les ouvrages qui faisaient l’objet du procès ouvert au début de cette année comprenaient un ouvrage turc, Perinin sarkacı de Ben Mila, et deux traductions du français par İsmail Yerguz : Genç Bir Don Juan’ın Maceraları (Les exploits d’un jeune don Juan) de Guillaume Apollinaire, et Görgülü ve Bilgili bir Burjuva Kadının Mektupları (Correspondance d’une bourgeoise avertie) par P.V.

Le CEATL soutient Denise Bottmann

La traductrice brésilienne Denise Bottmann a été poursuivie par Landmark Press pour avoir dénoncé dans son blog (http://naogostodeplagio NULL.blogspot NULL.com/) le plagiat des traductions, une pratique courante au Brésil. Le CEATL soutient Denise Bottmann dans son combat contre le plagiat. Selon la Convention de Berne (http://www NULL.ceatl NULL.eu/droits-du-traducteur/statut-legal/?lang=fr#s1 NULL.), signée par le Brésil en 1922, les traductions littéraires sont protégées en tant qu’œuvres originales (Art.

Jugement de la Cour Fédérale de Justice allemande

Voici un communiqué de presse du VdÜ, notre association membre en Allemagne. Le CEATL entend souligner l’importance du jugement rendu par la Cour Fédérale le 7 octobre 2009, visant à établir une norme de rémunération adéquate pour l’ensemble du secteur. Pour plus d’informations concernant la loi de 2002 s’appliquant aux droits d’auteur et les développements ultérieurs qui ont conduit à cette récente décision, veuillez consulter le site Internet du VdÜ (http://www NULL.literaturuebersetzer NULL.de/pages/wissenswertes-archiv/verguetungsstreit NULL.htm) (en allemand).

Résolution de CEATL sur le cas Karin Krieger

Lors de son assemblée annuelle, tenue à Weimar les 5 et 6 novembre 1999, le Conseil européen des associations de traducteurs littéraires (CEATL), qui regroupe 24 associations représentant 2O pays, 19 langues et près de dix mille traducteurs, a examiné la scandaleuse affaire opposant Karin Krieger, traductrice en allemand de cinq romans, dont Seta, d’Alessandro Baricco, à l’éditeur Piper de Munich, maison appartenant au groupe éditorial suédois Bonnier.