Assemblée générale annuelle du CEATL, Barcelone, 2-4 juin 2016

Assemblée générale annuelle du CEATL, Barcelone, 2-4 juin 2016

L’Assemblée générale annuelle du CEATL, organisée par l’AELC, l’ACEC et l’ACE Traductores, s’est déroulée à Barcelone, du 2 au 4 juin 2016.

L’AG s’est ouverte sur une exposition d’affiches présentant les associations membres sous forme d’analyses SWOT. Après un bref tour de table de présentation, les délégués ont voté l’acceptation de deux nouvelles associations membres, la MATA (Здружение на преведувачи на Република Македонија) de Macédoine, et l’ARTLIT (Asociația Română a Traducătorilor Literari) de Roumanie. […]

Le 20ème Prix Helmut M. Braem (2016) est attribué à Frank Heibert

Le 20ème Prix Helmut M. Braem (2016) est attribué à Frank Heibert

Le 11 juin, le traducteur, romancier et chanteur de jazz Frank Heibert a été récompensé pour sa traduction de Tenth of December, un recueil de nouvelles de George Saunders, lauréat du Prix British Folio de 2014. Heibert traduit de la littérature et du théâtre de l’anglais, français, italien et portugais, d’auteurs tels que Don de Lillo, Richard Ford, William Faulkner, Boris Vian, Raymond Quenau et Yasmina Reza. Le Prix Helmut M. Braem, d’une valeur de 10000 euros, est décerné tous les deux ans par le Freundeskreis Literaturübersetzer (Cercle des amis des traducteurs littéraires) lors de l’assemblée annuelle des traducteurs littéraires allemands à Wolfenbüttel. […]

La sélection pour le Prix de Littérature européenne présente une grande variété de langues sources

La sélection pour le Prix de Littérature européenne présente une grande variété de langues sources

La sélection pour le Prix néerlandais Europese Literatuurprijs (Prix de littérature européenne) 2016 vient d’être rendue publique et présente une superbe diversité de langues sources. Elle montre la richesse de la littérature traduite à la disposition des lecteurs dans un pays de langue « rare ». Cette année les livres sélectionnés sont Soumission (Onderworpen) de Michel Houellebecq (France), et son traducteur Martin de Haan, Neljäntienristeys (Waar vier wegen samenkomen) de Tommi Kinnunen (Finland), et sa traductrice Sophie Kuiper, Mees, kes teadis ussisõnu (De man die de taal van slangen sprak) de Andrus Kivirähk (Estonie) et son traducteur Jesse Niemeijer, Vielleicht Esther (Misschien Esther) de Katja Petrowskaja (Ukraine, écrit en allemand) et son traducteur Wil Hansen, et enfin Terre rare (Zeldzame aarden) de Sandro Veronesi (Italie) et son traducteur Bob Gerritse. […]