Les traducteurs littéraires ont une responsabilité majeure dans le dialogue interculturel : pour comprendre une autre culture, il est nécessaire de lire ses livres. Or, pour de nombreux domaines linguistiques, le métier de traducteur ne suscite plus de vocations. Un savoir-faire se perd et l’émergence d’une nouvelle génération qualifiée est une nécessité. La formation des traducteurs littéraires est devenue un enjeu majeur.

C’est dans ce contexte que six partenaires ont décidé d’unir leurs forces au sein de La Fabrique européenne des traducteurs. Ce programme s’inspire de l’expérience menée depuis 2010 par le CITL d’Arles, et a obtenu le soutien du programme Éducation et Formation Tout au Long de la Vie (http://www NULL.ceatl NULL.eu/fr/?p=1241) (EFTLV-LLP) de l’Union Européenne. Sous forme d’ateliers bilingues, il a pour objectif de donner à de jeunes traducteurs en début de carrière l’occasion de travailler avec d’autres traducteurs expérimentés et de mieux connaître le paysage de la traduction et de l’édition dans les deux pays. Chaque atelier dure 9 semaines, réparties en résidences consécutives chez deux des partenaires du réseau. Les candidats sont porteurs d’un projet personnel de traduction à publier. C’est sur la pertinence de ce projet et sur des critères qualitatifs que sont choisis les participants, au nombre de six par atelier.

Déroulement du programme

Chaque atelier met en présence trois traducteurs traduisant dans un sens travaillent avec trois traduisant dans l’autre sens. Ils bénéficient d’un triple tutorat :

  • Un tutorat « vertical », grâce à la présence conjointe de deux traducteurs expérimentés traduisant chacun dans un sens, qui encadrent les travaux.
  • Un tutorat « horizontal » : les traducteurs débutants collaborent, une fois le groupe constitué, pour traduire en binôme. Chacun bénéficie ainsi pour son travail en cours de la compétence d’un locuteur naturel, ce qui est un enrichissement mutuel décisif.
  • Une intégration professionnelle dans les milieux éditoriaux : au moins huit rencontres avec des professionnels du livre pour chaque atelier : auteurs, éditeurs, directeurs de collection, associations de traducteurs, responsables de revues ou opérateurs institutionnels …

Les textes traduits au cours des ateliers font l’objet de deux lectures publiques de clôture (une dans chaque pays). Cette présentation est précédée d’un travail de mise en voix, encadré par un professionnel de la scène, bilingue.

Une anthologie bilingue des textes traduits est publiée, tirée à 300 exemplaires papier et mise en ligne sur le site Internet.

Calendrier des ateliers

  • du 13 septembre au 14 novembre 2012 : atelier français // turc
  • du 28 septembre au 29 novembre 2012 : atelier allemand // grec
  • du 7 janvier au 8 mars 2013 : atelier néerlandais // français
  • du 10 septembre au 11 novembre 2013 : atelier français // arabe
  • du 6 janvier au 7 mars 2014 : atelier arabe // néerlandais
  • du 4 août au 3 octobre 2014 : atelier grec // turc

Les partenaires

  • Collège International des Traducteurs Littéraires (Arles, France)
  • Vertalershuis (Amsterdam, Pays-Bas)
  • Centre européen de traduction EKEMEL (Athènes, Grèce)
  • Collège de traducteurs de Looren (Looren, Suisse)
  • Association Kalem Kultur (Istanbul, Turquie)
  • Fondation Dar al-Ma’mûn (Marrakech, Maroc)

Coordination

Collège International des Traducteurs Littéraires
Espace Van Gogh 13 200 Arles – France
Tél : (+33)4 90 52 05 50
http://www.atlas-citl.org/ (http://www NULL.atlas-citl NULL.org/)
Futur site: www.fabrique-traducteurs.org (http://www NULL.fabrique-traducteurs NULL.org)

Étiqueté avec :