Après une très étrange année 2020, les choses reviennent peu à peu à la normale, et les associations de traducteurs de toute l’Europe ont donc pu organiser toute une variété d’événements festifs afin de célébrer la Journée internationale de la traduction 2021.

ALLEMAGNE (VdÜ (http://www NULL.literaturuebersetzer NULL.de/))

Le Weltlesebühne (https://weltlesebuehne NULL.de/hieronymustag-2021/1612-hieronymustag-2021 NULL.html), « l’agence évènementielle » du VdÜ, (fondée et animée par des traducteurs, a présenté de nombreuses lectures et discussions dans toute l’Allemagne. Cette année, ces manifestations n’ont pas eu lieu que dans les grandes villes, mais aussi dans les campagnes. L’autre événement important, débutant le vendredi 1er octobre, sera le premier festival de traduction littéraire (https://www NULL.translationale-berlin NULL.net/program/), à Berlin.

BULGARIE (BTU)

Comme d’habitude, l’Union des traducteurs bulgares (http://www NULL.bgtranslators NULL.org/) a célébré la Journée internationale de la traduction en remettant ses récompenses annuelles dans de nombreuses catégories : traduction littéraire, traduction scientifique et technique, traduction légale, interprétation simultanée et consécutive ainsi que dans le domaine de la théorie, histoire et critique de la traduction.

L’événement a eu lieu au Palais national de la Culture, avec une audience limitée due aux restrictions pandémiques.

CATALOGNE (AELC)

A la lumière des récents événements ayant compromis la liberté d’expression, dont certains ont malheureusement touché des associations de traducteurs et d’écrivains, l’AELC a décidé de consacrer les célébrations de la Journée internationale de la traduction (https://www NULL.escriptors NULL.cat/noticia/dia-traduccio-2021) à ce droit fondamental. Un court poème de Enric Casasses a été traduit en trente langues (https://photos NULL.google NULL.com/share/AF1QipO0TkNtBmEoTfYcGlFBcsI9KOL9nCWgX1MuwYLNjARAhbnOtpyNIcDjBVQ75ItkCg?key=RkgwLVZ0TUlWUDJ4Z05JX3pTdWh2Unh3WGN2OVRB) afin que ce message puisse circuler dans le monde entier.

CROATIE

L’Association croate (http://www NULL.dhkp NULL.hr/) a organisé un concours de traduction d’extraits du Magicien d’Oz et une table ronde sur la traduction des œuvres de la littérature jeunesse.

Pour un programme détaillé, cliquez ici (https://www NULL.facebook NULL.com/events/388205869480262?active_tab=about).

DANEMARK (DOF (https://danskforfatterforening NULL.dk/dof/om-gruppen/))

Qui, quoi, représente le traducteur, et comment ?

La Journée internationale de la traduction 2021 a été célébrée simultanément dans les deux plus grandes villes du pays.

A Aarhus (https://fb NULL.me/e/1DartL0Va) – sous le titre « Traduction en dialogue » – quatre traducteurs littéraires ont abordé le sujet de l’importance du genre, de la classe, de l’ethnicité et du pouvoir dans le processus de la traduction, et les défis et avantages, pour le texte et les traducteurs, d’une traduction à quatre mains.

A Copenhague (https://hieronymusdagen NULL.ku NULL.dk/), la célébration a consisté en une conférence pluridisciplinaire : traducteurs littéraires, sous-titreurs, professionnels du langage et chercheurs ont parlé de l’avenir de la profession, de la traduction automatique et de l’automatisation, et du sens de la représentation en traduction.

Ces deux manifestations étaient gratuites et ouvertes à tous, et cette année, à la lumière des expériences dues aux Covid-19 de l’an dernier, celle de Copenhague a été diffusée en ligne.

ESPAGNE (ACE Traductores (https://ace-traductores NULL.org/))

Pour célébrer la Journée internationale de la traduction 2021, ACE traductores a organisé deux manifestations le 30 septembre, une à Barcelone et l’autre à Malaga. Les lecteurs et traducteurs de Malaga (https://ace-traductores NULL.org/dit-malaga-de-que-color-es-la-traduccion-una-respuesta-polifonica-a-amanda-gorman/) ont pu écouter Belen Santana et Gabriel López Guix, modérés par David Marín Hernández, parler de la controverse autour d’Amanda Gorman et de l’identité dans la traduction, au Centro Andaluz de las Letras.

A Barcelone (https://ace-traductores NULL.org/dit-barcelona-comienza-la-temporada-del-ciclo-voces-traductoras/), la traductrice Irene Oliva, présentée par Ana Alcaina, a guidé le public dans une nouvelle session de la série « Veus Traductores » (Voix de traducteurs), qui a pour but de réfléchir à la traduction. Cette manifestation a lieu à la librairie Documenta depuis maintenant trois ans.

FINLANDE (SKTL)

En Finlande, L’Association finnoise de traducteurs et d’interprètes et des spécialistes du langage (http://www NULL.sktl NULL.fi/) a tenu un colloque à l’occasion de la Journée internationale de la traduction (https://kaantajienpaiva NULL.com/). Cette année, ce colloque n’était pas restreint à la traduction littéraire, mais balayait tous les domaines. Il a eu lieu en ligne pour plus de 200 participants.

FRANCE (ATLF)

Cette année, pour célébrer la Journée internationale de la traduction, l’ATLF (Association des traducteurs littéraires de France (https://www NULL.atlf NULL.org/)) s’est associée avec la SFT (le syndicat des traducteurs techniques), qui organise de multiple événements dans tout le pays. L’association a participé à leurs « TradTalks » (inspirés par les TedTalks) et à deux joutes de traduction en direct (français vers l’anglais, et allemand vers le français). Le thème cette année était « Unis dans la traduction » et le programme complet se trouve ici (https://public NULL.huddle NULL.com/a/grVKJzj/index NULL.html).

HONGRIE (MEGY)

Pour célébrer la Journée internationale de la traduction 2021, l’Association des traducteurs littéraires hongrois a coorganisé le 28 septembre une séance de lecture de théâtre irlandais (https://www NULL.facebook NULL.com/events/561545431665597) avec le soutien généreux de l’ambassade d’Irlande en Hongrie. Ont été lus des extraits d’une sélection de traductions de 2021 recommandées par le comité hongrois du Réseau européen pour le théâtre en traduction (EURODRAM (http://eurodram NULL.org/magyar-bizottsag-eurodram/)) :  Hitgyógyász (Faith Healer), de Brian Friel, traduit de l’anglais par Márton Mesterházi ; Éscak csillaga (The Northern Star), de Stuart Parker, traduit de l’anglais par Márton Mesterházi, et Jóember (Misterman), de Enda Walsh, traduit de l’anglais par Nikolett Németh. Une table ronde sur le théâtre irlandais s’est tenue après la lecture.

ISLANDE (THOT)

Chaque année en Islande, un symposium a lieu lors de la Journée internationale de la traduction, qui est aussi l’anniversaire de la création de l’Association islandaise de traducteurs et interprètes (http://www NULL.thot NULL.is/thot NULL.is/index NULL.html). L’an dernier nous avons diffusé notre symposium sur notre site Facebook, qui a attiré plus de spectateurs que l’année précédente – aussi cette année, on a pu le suivre en direct, ou le voir en ligne.

L’accent principal a été mis sur les traductions automatiques,  et si ces traductions peuvent être un nouvel outil pour les traducteurs et les interprètes dans l’exercice de leur métier, et de quelle façon. Un spécialiste du Centre de traduction du ministère des Affaires étrangères est venu parler de leur participation à une expérience menée en coopération avec une compagnie développant un outil de traduction automatique, et de leur retour sur le fait de travailler avec de tels outils. Un autre expert a donné une conférence sur les résultats d’une étude menée l’année dernier, concernant l’utilisation de technologies de traduction par des traducteurs islandais. Et enfin, peut-être sans rapport avec le sujet, mais peut-être que si…. un échange avec deus traducteurs ayant traduit le même auteur, mais dans deux genres différents : son œuvre littéraire pour l’un et ses ouvrages scientifiques pour l’autre. Le symposium s’est terminé avec un peu de bulles et des canapés.

Cette manifestation était gratuite et ouverte à tous. Cliquez ici (https://www NULL.facebook NULL.com/events/580570659803518) pour la page Facebook.

ITALIE (AITI et STRADE)

Qu’est-ce que cela fait d’être traduit dans une autre langue ? Quels sont les rapports d’un auteur avec son traducteur ou sa traductrice ? Strade (http://www NULL.traduttoristrade NULL.it/) a célébré la Journée internationale de la traduction avec une manifestation spéciale en ligne au sein d’une série intitulée « StradeStream  (http://www NULL.traduttoristrade NULL.it/2021/san-girolamo-2021-con-rosa-ventrella/)», qui avait été initiée lors du premier confinement de 2020. L’autrice italienne Rosa Ventrella (http://rosaventrella NULL.jimdofree NULL.com/), dont les livres ont été traduits dans plus de 20 langues, a parlé de son expérience avec ses traducteurs. Une séance de questions-réponses a été menée par Luciana Cisbani, membre de Strade et traductrice littéraire du français en italien. Cette rencontre a eu lieu sur Zoom le 30 septembre.

Le 1er octobre, AITI (https://aiti NULL.org/en) et StradeLab ont célébré la St Jérôme au Laboratorio For mentini à Milan avec la première Table T* de l’automne (https://www NULL.laboratorioformentini NULL.it/eventi/tablet_allit-5/). L’invitée d’honneur, Alice Orrù (https://www NULL.aliceorru NULL.me/), a parlé d’un sujet brûlant : l’écriture inclusive et la communication inclusive.

Table T*est un rendez-vous mensuel organisé par AITI et StradeLab pour permettre aux traducteurs travaillant principalement en italien de se retrouver et de parler de leur théorie et pratique de la traduction.

LITHUANIE (LLVS)

Le 30 septembre 2021, comme le veut la tradition, l’Association lituanienne des traducteurs littéraires (https://www NULL.llvs NULL.lt/) a célébré la Journée internationale de la traduction avec un festival et la remise des prix St Jérôme. Cette année le prix St Jérôme pour la traduction de littérature étrangère a été décerné à Jonė Ramunytė, traducteur du français. Le prix St Jérôme pour les traducteurs de littérature lithuanienne dans une autre langue a été remis à Klemen Pisk, qui traduit en slovène. La cérémonie a eu lieu au ministère de la Culture de Lithuanie.

POLOGNE (STL)

Pour célébrer la Journée internationale de la traduction, l’Association des traducteurs littéraires polonais (http://www NULL.stl NULL.org NULL.pl/) (STL) s’est associée à de nombreux partenaires, afin d’accroître la visibilité des traducteurs et la reconnaissance de  la traduction littéraire  comme facteur de notre appréhension de la culture globale.

Le 30 septembre, les festivités ont commencé à Sopot, avec la table ronde « Les connus, les célèbres, les traduits (https://www NULL.facebook NULL.com/events/399851421549415/?ref=newsfeed) ».

A Cracovie, un nouveau programme de tutorat, le Translatorium, va être lancé. Pour marquer l’événement, les mentors partageront leur expertise et l’expérience de leurs débuts dans la traduction.

Le 1er octobre à Gdansk (https://www NULL.facebook NULL.com/events/399851421549415/?ref=newsfeed), une autre table ronde, « Incorporé à la langue : l’inclusion dans la traduction », et le 2, une discussion intitulée « Les rives de la littérature, la prose des pays de la mer Baltique ».

A Varsovie (https://www NULL.facebook NULL.com/events/262717845702973?ref=newsfeed) le 2 octobre, des traducteurs et éditeurs ont partagé des histoires passionnantes de collaboration difficile ou inspirante, et le 3, nous sommes retournés dans le passé pour une conférence sur les folles années 90, quand pratiquement n’importe qui pouvait traduire n’importe quoi, tandis que d’autres se battaient pour la professionnalisation et les droits d’auteur. En dessert une conversation sur la cuisine en traduction.

PORTUGAL (APT)

L’Association portugaise des traducteurs (https://www NULL.apt NULL.pt/) a proposé un événement en ligne sur la traduction littéraire assistée par ordinateur avec l’Institut Goethe. Plus de renseignements ici (https://www NULL.facebook NULL.com/575596162484146/posts/4465629643480759/).

REPUBLIQUE TCHEQUE

Cette année, la Guilde des traducteurs littéraires tchèques (http://www NULL.obecprekladatelu NULL.cz/) a célébré la Journée internationale de la traduction avec la cérémonie traditionnelle de remise du prix Jungmann. Comme la cérémonie n’a pas pu avoir lieu l’an dernier à cause des restrictions dues au COVID, les lauréats de 2020 ont reçu leur prix cette année. Plusieurs prix ont été décernés en plus du prix principal et de plusieurs prix d’honneur : un prix jeune talent, et une bourse pour une traduction de poésie. Enfin, on a ouvert un « temple de la renommée » en l’honneur d’un traducteur réputé. Cette année, la cérémonie a eu lieu le 5 octobre.

ROUMANIE (ARTLIT)

ARTLIT (https://www NULL.artlit NULL.ro/) a tenu une rencontre en ligne avec les traducteurs le 4 octobre, où chacun a été invité à s’exprimer sur la vie et le travail pendant la pandémie (la Roumanie est actuellement au pic de la 4ème vague), et à évacuer la tension.

Nous avons aussi sorti un clip audio (https://www NULL.youtube NULL.com/watch?v=nZ75DnCXAZ0), dans lequel des traducteurs lisent des courts extraits de leur travail, prêtant leur voix aux textes, et ayant ainsi la possibilité de s’écouter mutuellement.

Notre post se trouve ici (https://www NULL.artlit NULL.ro/stiri/62-ziua-intrenationala-a-traducatorilor-2021), en roumain.

ROYAUME UNI (SoA TA)

Le programme annuel de conversations, ateliers et rencontres avec les éditeurs de English PEN (https://www NULL.englishpen NULL.org/) a eu lieu le 30 septembre. Suite au succès du format de l’an dernier, la Journée internationale de la traduction 2021 s’est tenue en ligne de 10 heures à 20 heures. Le programme complet se trouve ici.

SLOVÉNIE (DKSP (http://www NULL.dskp-drustvo NULL.si/))

La Slovénie a un festival consacré à la traduction, Prevodni Pranger. Il consiste en une série de conférences sur l’histoire, la théorie, la critique de la traduction. Il est organisé dans la cité de Maribor en groupes plusieurs fois dans l’année. Il y en a eu un ces jours-ci.

L’autre événement est organisé par DSKP, c’est un symposium de traduction qui a lieu aux alentours du 30 septembre, généralement la première semaine d’octobre. Les thèmes de cette année étaient la traduction de et vers l’anglais et le traducteur comme médiateur/agent. Il s’est tenu dans la ville de Nova Gorica.

Comment l’Europe a célébré la Journée internationale de la traduction 2021
Étiqueté avec :