Des traducteurs basques rencontrent leurs collègues bulgares (17-19 octobre 2018)

Des traducteurs basques rencontrent leurs collègues bulgares (17-19 octobre 2018)

L’an dernier, des représentants de l’EIZIE (http://www NULL.eizie NULL.eus/fr/), (Euskal Itzultzaile, Zuzentzaile eta Interpreteen Elkartea) l’Association des traducteurs, correcteurs et interprètes de langue basque) s’étaient rendus en Slovénie (http://www NULL.eizie NULL.eus/fr/Jarduerak/esloveniasolasaldiak) dans le cadre du programme des Nouveaux traducteurs (http://www NULL.eizie NULL.eus/en/Jarduerak/itzultzaile_berriak), et cette année c’est en Bulgarie que nous étions invités, du 17 au 19 octobre, pour discuter de l’importance de la traduction dans le développement de la littérature et de la culture basques, entre autres sujets.

Appel à candidatures : Bourses de l’Institut basque pour des traductions littéraires (date limite 4 juin 2018)

Appel à candidatures : Bourses de l’Institut basque pour des traductions littéraires (date limite 4 juin 2018)

L’Institut basque attribuera des bourses pour la traduction de :

  • Œuvres littéraires écrites, publiées initialement en basque, dans d’autres langues.
  • Œuvres littéraires écrites, publiées initialement en espagnol par des auteurs résidant dans la Communauté basque autonome, dans d’autres langues, sauf le basque.

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/call-for-applications-grants-from-basque-institute-for-literary-translations-deadline-4-june-2018/basque-country-grant-logo-may18)Date limite de dépôt de candidatures : 4 juin 2018

Tous les renseignements en anglais se trouvent sur le site web de l’Institut basque Etxepare (http://www NULL.etxepare NULL.eus/en/grants-for-literary-translations-2018).

Tour du monde de la traduction – Journée internationale de la traduction 2017 au Pays basque

Tour du monde de la traduction – Journée internationale de la traduction 2017 au Pays basque

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/around-the-world-in-translation/basque-country-logo)A l’occasion de la Journée internationale de la traduction, l’Association des traducteurs, correcteurs et interprètes de la langue basque (EIZI (http://www NULL.eizie NULL.eus/)) a lancé l’idée de faire traduire une phrase en basque dans le plus de langues possible.

Il s’agit de la phrase suivante, tirée d’un texte (Berbelitzenak (http://www NULL.eizie NULL.eus/en/Argitalpenak/alebereziak/grafikoa)) écrit par Anjel Lertxundi :

« Itzulpena ez da posible, baina itzulpenak bizi gaitu. 

Deux publications numériques résultent de l’atelier basque de traduction

Deux publications numériques résultent de l’atelier basque de traduction

L’atelier « Traduire l’exil », organisé par l’Association basque de traducteurs EIZIE s’est tenu du 20 au 22 juin 2016 à Donostia/San Sebastian. Six traducteurs ont participé à cet atelier qui faisait partie du Nouveau programme des traducteurs (http://www NULL.eizie NULL.eus/en/Jarduerak/itzultzaile_berriak) (destiné à un public européen). Leur travail a mené à deux publications numériques, produites par EIZIE.

Nouveaux traducteurs : programme de formation de traducteurs à la littérature basque (date-limite de candidature : 16 mai 2015)

Nouveaux traducteurs : programme de formation de traducteurs à la littérature basque (date-limite de candidature : 16 mai 2015)

San Sebastián 2016 et l’Institut Etxepare (http://www NULL.etxepare NULL.eus/en) ont lancé le projet Itzultzaile berriak, avec pour objectif de former des traducteurs littéraires internationaux dans l’apprentissage de l’euskara afin de diffuser la littérature basque en Europe.

Un appel à candidatures est donc lancé pour sélectionner huit traducteurs littéraires étrangers qui apprendront la langue basque.

Table ronde sur la traduction de la littérature basque en espagnol (Madrid, 6 juin 2014)

Le 6 juin, lors de la Foire du livre de Madrid, l’Institut Basque Etxepare a organisé, en collaboration avec l’Association des éditeurs d’Euskadi, une table ronde intitulée « Écrire en basque, publier en espagnol ».

Y ont participé le traducteur Josu Zabaleta (lauréat du prix national de traduction 2013), Karlos Cid (traducteur et professeur à l’université Complutense), ainsi que les écrivains Karmele Jaio et Rikardo Arregi (respectivement romancier et poète), dont l’essentiel de l’œuvre a été traduit en espagnol. 

« Délier les nœuds » Traduire la littérature de jeunesse basque en Polonais (5 octobre, Wroclaw, Pologne)

En collaboration avec l’institut basque Etxepare, l’Association des traducteurs, correcteurs et interprètes de la langue basque (EIZI) a organisé une nouvelle édition de l’atelier de traduction « L’auteur et ses traducteurs ».

Durant l’atelier de cette année, consacré à la littérature pour les enfants et les jeunes adultes, les participants ont travaillé sur des textes de Juan Kruz Igerabide.

Atelier de traduction en cinq langues de la romancière basque Eider Rodriguez (Pau, 16-18 octobre 2012)

L’association EIZIE (http://www NULL.eizie NULL.org/), dans son effort de promouvoir la traduction littéraire de l’euskara vers d’autres langues, a organisé, pour la neuvième année consécutive, un atelier de traduction. En effet, cet atelier permet, entre autres, de faire connaître hors de ses frontières un échantillon de sa littérature, grâce aux textes qu’y sont traduits.