L’Europe célèbre la Journée mondiale de la traduction

L’Europe célèbre la Journée mondiale de la traduction

Comme chaque année, le CEATL a le plaisir de vous inviter aux événements suivants qui se déroulent dans toute l’Europe. Célébrez avec nous la Journée mondiale de la traduction ! (https://www NULL.ceatl NULL.eu/wp-content/uploads/2016/09/translation_day_card_2016_horizontal NULL.jpg)

Bulgarie (BTU)

Selon une tradition établie, l’Union des traducteurs bulgares (http://www NULL.bgtranslators NULL.org/) célèbre la Journée mondiale de la traduction en décernant des récompenses annuelles dans diverses catégories : traduction littéraire, traduction scientifique et technique, traduction légale, interprétation, et dans le domaine de la théorie, histoire et critique de la traduction.

Accord dans le long conflit sur les contrats en Suède

Accord dans le long conflit sur les contrats en Suède

Les traducteurs suédois sont parvenus à un accord avec le groupe d’édition suédois Bonnier, pratiquement un an jour pour jour après la dénonciation du contrat type entre l’Association des éditeurs et la section Traducteurs de l’Union des écrivains suédois.

Les négociations se sont poursuivies plus ou moins régulièrement à différents niveaux tout au long de l’année entre l’Union (http://www NULL.forfattarforbundet NULL.se/) et Bonnier.

Négociations sur le nouveau contrat entamées après de fructueuses discussions entre l’Union des écrivains suédois et le groupe d’édition Bonnier

Négociations sur le nouveau contrat entamées après de fructueuses discussions entre l’Union des écrivains suédois et le groupe d’édition Bonnier

Fin novembre 2017, la section Traducteurs de l’Union des écrivains suédois (http://www NULL.forfattarforbundet NULL.se/) recommandait à ses membres de ne pas signer de nouveaux contrats avec le groupe Bonnier.

Le contrat type suédois avait été dénoncé l’été dernier et à la fin de l’automne Bonnier avait présenté un projet de contrat inacceptable pour les traducteurs littéraires.

L’Union des écrivains suédois préconise le boycott du nouveau contrat du groupe Bonnier

L’Union des écrivains suédois préconise le boycott du nouveau contrat du groupe Bonnier

L’Union des écrivains suédois recommande aux traducteurs suédois de refuser tout accord avec les éditeurs du groupe Bonnier, le plus grand éditeur suédois. Onze maisons d’éditions ont été déclarées non grata par l’organisation.

Ce mouvement est la conséquence de l’introduction il y a quelques mois par le groupe Bonnier d’un nouveau projet de contrat destiné à toutes ses filiales et défavorable aux traducteurs.

Conférence sur la traduction littéraire et le nazisme, protestations contre la marche néo-nazie à Göteborg – Journée internationale de la traduction 2017 en Suède

Conférence sur la traduction littéraire et le nazisme, protestations contre la marche néo-nazie à Göteborg – Journée internationale de la traduction 2017 en Suède

Du 28 septembre au 1er octobre 2017, la Foire du Livre de Göteborg (https://goteborg-bookfair NULL.com/) a accueilli « Place à la traduction », programme dédié à la traduction littéraire. La Journée internationale de la traduction (30 septembre) a été célébrée avec une table ronde sur « Les stratégies de la solitude » – trois traducteurs célèbres ont discuté de la solitude et de la coopération dans notre métier, ainsi que du désir de traduction, tout cela en l’honneur de St Jérôme.

Le contrat type suédois pour les traducteurs est résilié, de nouvelles stratégies se mettent en place

Le contrat type suédois pour les traducteurs est résilié, de nouvelles stratégies se mettent en place

(https://www NULL.ceatl NULL.eu/swedish-model-contract-for-translators-terminated-new-strategies-in-the-making/sweden-oversattareloggahemsidan)L’Union des écrivains suédois (http://www NULL.forfattarforbundet NULL.se/) et l’Association des éditeurs suédois se sont mis d’accord sur un contrat type de traduction il y a plusieurs décennies. Ce contrat a été renégocié à plusieurs reprises, mais en général il a été respecté et utilisé presque à chaque fois que les éditeurs ont eu recours à des traducteurs littéraires, que le traducteur ou l’éditeur ait été membre des organisations signataires ou pas.

Logement pour les écrivains et les traducteurs en Suède

Logement pour les écrivains et les traducteurs en Suède

Les traducteurs et écrivains étrangers sont les bienvenus dans les chambres d’hôtes de la Maison des écrivains au 88C de la rue Drottninggatan à Stockholm pour travailler, rencontrer des éditeurs ou étudier en bibliothèque, ou simplement passer quelques jours dans la capitale pour aller au théâtre ou au musée. De nombreux traducteurs ou écrivains suédois y résident, mais les hôtes étrangers ont la priorité.

Prix pour l’atelier de formation de traducteurs de littérature jeunesse du suédois vers l’italien

Prix pour l’atelier de formation de traducteurs de littérature jeunesse du suédois vers l’italien

Le 11 décembre dernier, à l’occasion du traditionnel dîner de la Sainte-Lucie, la chambre de Commerce italo-suédoise Assosvezia, l’ambassade de Suède et le groupe Promotion de la Suède ont décerné le prix “Promoteur de la Suède 2014” à l’atelier de formation de traducteurs de littérature jeunesse du suédois vers l’italien animé par Laura Cangemi, Maria Cristina Lombardi et Katia De Marco.

Premier séminaire de traduction suédois-italien consacré à la littérature pour enfants et adolescent

Cette année, la Foire du livre jeunesse de Bologne a accueilli la cérémonie de clôture du premier séminaire de traduction en italien consacré à la littérature pour enfants et adolescents publiée en suédois et suédois de Finlande.

Ce séminaire, organisé par le Conseil des arts suédois et le FILI (Finnish Literature Exchange), répond à un objectif important, puisqu’il s’agit de pallier une pénurie de longue date en traducteurs suédois-italien spécialisés dans ce domaine.

Le prix suédois de traduction littéraire a été attribué à Gunn-Britt Sundström

Cette année, le prix suédois de traduction littéraire (Årets översättning 2011 — La traduction de l’année 2011) a été attribué à Gunn-Britt Sundström pour sa traduction de Pride and Prejudice de Jane Austen. Le lauréat du prix reçoit un chèque de 7500 euros et un diplôme. Deux autres traductions ont été présélectionnées par le jury: la version suédoise de Ru (‘Ru’) de Kim Thúy, auteure canadienne originaire du Vietnam, préparée par Marianne Tufvesson, et la traduction de Scardanelli (‘Scardanelli’), recueil poétique de l’auteure autrichienne Friederike Mayröcker, réalisée par Ulla Ekblad-Forsgren.